LOSAKO

Le porte-voix de tous ceux qui cherchent vainement dans quel forum de ce monde, ils peuvent se faire entendre.. Oui, je veux donc parler au nom de tous les « laissés pour compte » parce que « je suis homme et rien de ce qui est humain ne m’est étranger ».

11 août 2008

LA POLITIQUE DU VENTRE.. L’Amp n’accorde pas les violons des partis de la coalition sur les postes minis au remaniement envisagé

Gouvernement_20Gizenga_2Le torchon brûle au sein de la coalition de la majorité présidentielle où les partis membres montent les enchères sans parvenir à accorder leurs violons sur les revendications des postes ministériels au nouveau gouvernement remanié et vivement attendu.

L’annonce du remaniement de l’actuelle équipe gouvernementale amène les partis au sein de la Majorité présidentielle à prendre position pour plus de considération lors du prochain partage du pouvoir. A cet effet, il sied de rappeler que le MSR (Le Mouvement social pour le renouveau) de Pierre Lumbi a perdu quelques galons lors du dernier remaniement. Les menaces au sein de l’AMP n’auront pas porté de fruits.

Ministre d’Etat au premier gouvernement issu des élections, aujourd’hui Pierre Lumbi n’est que simple ministre en charge des infrastructures et Travaux publics. La République lui reconnaîtra d’avoir piloté avec les autres membres du gouvernement les contrats chinois dans le cadre des cinq chantiers.

Le parti de Pierre Lumbi estime une fois de plus être roué dans la farine par le Pprd considéré comme le fer de lance de la Majorité présidentielle. Le MSR a décidé pour ce faire, de suspendre sa participation à l’AMP. Il désapprouve la répartition des postes au sein du nouveau comité de coordination provinciale de l’Alliance pour la majorité présidentielle. Pour le MSR, le poste de secrétaire exécutif de l’AMP, octroyé au PPRD, lui revient de plein droit.

Selon Ramazani Tabora, président provincial du MSR, cette répartition décriée, dont l’octroi au PPRD du poste de secrétaire exécutif adjoint qui leur a été réservé est dû à des manoeuvres politiques et au trafic d’influence: « Les injustices ne construisent pas sur base des accords signés à Kinshasa, le poste de secrétaire exécutif est accordé par les instances nationales de l’AMP au MSR/Province Orientale. Malheureusement, il s’est fait que la délégation qui est venue à Kisangani, d’un commun accord avec les personnalités locales, a changé les choses en accordant le poste de secrétaire exécutif au PPRD. C’est la raison pour laquelle nous avons protesté pour qu’on nous remette notre poste. En attendant, nous suspendons toutes nos activités au niveau de l’AMP comme nous l’avons souligné dans notre déclaration politique.

Un autre son de cloche au PPRD

Le secrétaire exécutif national adjoint de l’AMP est venu de Kinshasa jeudi dernier afin d’installer le comité provincial. Il parle de la gestion des ambitions au sein du MSR. Pour Koyagialo Ngbase, la pondération la plus élevée en Province Orientale revient au PPRD. Et pour l’instant, ajoute-t-il, la démarche des membres du MSR, signataires de cette déclaration, a été considérée comme nulle et non avenue : « Ce n’est pas exclu, que dans la gestion des ambitions il y ait par-ci par-là des observations et des réserves. C’est le cas du MSR. Au premier niveau, la désignation était en faveur du MSR. Mais lorsqu’on a regardé la pondération réelle de chaque parti représentatif de l’AMP en Province Orientale, c’est le PPRD qui pèse le plus en terme d’élus, au niveau de l’Assemblée provinciale. Donc, le MSR reprend normalement sa place au sein des structures provinciales de l’AMP dans la Province Orientale, au sein du gouvernement, comme au sein de l’Assemblée provinciale ».

A chacun son tour

Une dizaine de partis politiques membres de l’AMP ont eu à organiser sur l’artère principale de Bukavu une marche pacifique. Selon le président de la CRID (Convention pour la république, des institutions et de développement) parti membre de l’AMP, leur but était de déposer un mémo auprès des autorités de la province pour exprimer leur indignation sur la marginalisation dont ils sont l’objet de la part du PPRD et du MSR, Mouvement social pour le renouveau. Ces manifestants se disent oubliés par ceux qui tiennent le pouvoir en province. Ils dénoncent donc dans leur mémo, cette situation et tiennent à trouver aussi leur compte dans le gouvernement provincial. Le Potentiel

Related Posts with Thumbnails
Posté par Losako à 17:10 - Permalien [#]