LOSAKO

Le porte-voix de tous ceux qui cherchent vainement dans quel forum de ce monde, ils peuvent se faire entendre.. Oui, je veux donc parler au nom de tous les « laissés pour compte » parce que « je suis homme et rien de ce qui est humain ne m’est étranger ».

25 juillet 2008

Y a-t-il des citoyens au-dessus de la loi au Congo ? Oui! les conseillers de Joseph Kabila.. Après Kalombo,Gécoco etc.. Kimbembe

celtel_2006_10_04_4La nouvelle fait grand bruit à l’Onatra où les agents menés par le PCA Guillaume Kahasha se félicitent de s’être opposés à une décision de justice. Activement encouragés en cela par le Conseiller principal du Chef de l’Etat au Collège des Infrastructures, le nommé Kimbembe Mazunga.

De quoi il s’agit et qu’est-ce qui se passe ?

Les faits remontent au mercredi 23 juillet dernier. Il y a de cela deux jours à peine. Il est 14 h30’ quand l’ex Gouv. de la ville de Kinshasa fait irruption dans un immeuble situé sur Roi Baudouin n° 101 dans la commune de la Gombe. Un immeuble à problème qui a mis aux prises pendant sept mois l’Onatra et Anderson Tshibangu. Kimbembe Mazunga, usant peut-être de sa qualité de Conseiller principal de Joseph Kabila au Collège des Infrastructures, conduisait une forte équipe des agents de l’Onatra pendant que les travailleurs de Tshibangu, c’est lui qui a gagné le procès aux allures interminable, effectuaient des travaux dans l’immeuble. Un témoin de l’événement raconte que ces travailleurs étaient gardés par des éléments de la Police nationale et des vigiles de Delta Protection.

La meute ne va pas hésiter à bousculer les policiers pour prendre le contrôle des lieux. En violation flagrante du jugement RC 99741 rendu par le Tribunal de grande instance de la Gombe. Lequel jugement annulait le certificat d’enregistrement de l’Onatra obtenu, soutient-on, en fraude de la loi. Le jugement RC 99741 ordonnait le déguerpissement de l’Onatra du lieu querellé. Effectivement, l’agent retraité de l’Onatra, un certain Bayoko, a été évacué de l’immeuble situé au n° 101 Roi Baudouin.

L’exécution du jugement a eu lieu le 22 juillet 2008 dernier sous RH 48623 par les Huissiers du Tribunal de Céans. Les praticiens du droit sont unanimes sur le fait que ce jugement est devenu inattaquable parce que ni l’Onatra, encore moins le Conservateur, n’ont osé exercer leur voie de recours. Ce que beaucoup n’ont pas compris et ont difficile à s’expliquer, c’est lorsque Kimbembe Mazunga, si Conseiller du Président soit-il, sans titre, sans Huissier, va ordonner aux agents de l’Onatra de se réinstaller au dépens de celui qui a gagné le procès.

La justice congolaise ne s’applique-t-elle qu’aux faibles ? Pourquoi, alors, si l’Onatra s’était senti lésé, ses avocats n’ont pas interjeté un appel ? Des sources affirment que le PCA de l’Onatra en est pour beaucoup. Guillaume Kahasha, en plein procès, avait choisi de résilier le contrat d’abonnement judiciaire du Cabinet Kalongo Mbikayi. Ce Cabinet était, pourtant, chargé de défendre les intérêts de l’Onatra.

Le PCA a commis un autre Cabinet, celui de Mavinga Declerc. Il semble, cela reste à vérifier, que le PCA Guillaume Kahasha s’attendait à une remise d’au moins 70.000 Usd de la part de Tshibangu avant de libérer la parcelle. Sinon, comment expliquer l’attitude du PCA qui n’aurait pas répondu à un projet de procuration spéciale pour interjeter appel ?

Anderson Tshibangu ne veut plus voir une quelconque personne s’opposer à une décision de justice. Le PGR devait s’en occuper. O.M/La Prospérité

Related Posts with Thumbnails
Posté par Losako à 05:40 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires sur Y a-t-il des citoyens au-dessus de la loi au Congo ? Oui! les conseillers de Joseph Kabila.. Après Kalombo,Gécoco etc.. Kimbembe

Nouveau commentaire