LOSAKO

Le porte-voix de tous ceux qui cherchent vainement dans quel forum de ce monde, ils peuvent se faire entendre.. Oui, je veux donc parler au nom de tous les « laissés pour compte » parce que « je suis homme et rien de ce qui est humain ne m’est étranger ».

28 juin 2008

La tragédie de Gizenga !

610xLe mariage contre nature qui relie Joseph Kabila à Antoine Gizenga ne tiendra plus longtemps. Combattu dès sa formation, le couple est poussé au divorce. Nombreux au sein de l’AMP souhaitent que la rupture intervienne autour du 30 juin prochain. Ainsi, dit-on, Gizenga devait endosser tous les échecs de l’exécutif. Tout ce qui a marché est mis sur le compte du Président Kabila. Gizenga, dans son propre parti, doit gérer la guerre des clans qui vient d’aboutir à l’éviction de Mayobo, principal négociateur du PALU à Sun City.

Après le test de popularité que le Président Joseph Kabila vient de passer, avec succès, sur les terres d’Antoine Gizenga, dans les grands centres urbains de la province de Bandundu, certains observateurs notaient que Gizenga pourrait encore rester à la Primature pendant six mois sans subir trop de pressions. L’accalmie n’aura été que de très courte durée. Des rumeurs de plus en plus pressantes font état d’un imminent remaniement ministériel.

On le situe autour du 30 juin prochain, le jour de l’indépendance de la RD Congo. Le remaniement supposé ne devrait, logiquement, pas intervenir avant lundi prochain pour ne pas gâcher la fête. Si Joseph Kabila, qui, selon ses collaborateurs, ne gère jamais de dossiers sous la pression de qui que ce soit, arrivait à remanier le Gouvernement, va-t-il se limiter à remplacer les ministres défaillants, ceux qui sont fréquemment invités à l’Assemblée nationale, ou le Chef de l’Etat frappera très fort jusqu’à la déchéance complète de Gizenga II ?

Beaucoup de cadres de l’AMP n’hésiteraient pas à opter pour la deuxième hypothèse. On reproche à Gizenga l’absence de visibilité, le faible leadership et l’inefficacité. On ajoute que le Premier a le Président Kabila seul au front lors des situations difficiles. La faiblesse de Gizenga aurait fait trébucher la République d’un régime semi-présidentiel au présidentiel. Les chrysanthèmes, c’est le Président qui les inaugure.

Le Premier ministre, semble-t-il, dort beaucoup. Il se dit dans des officines que si Kabila n’agit pas maintenant, il sera de toute évidence tenu à l’obligation des résultats. Comme quoi, le Président n’aurait pas de bilan à défendre en 2011 quand viendront de nouvelles échéances électorales. Tout cela, avance-t-on, à cause de ‘‘l’immobilisme’’ du Patriarche Gizenga.

Si on juge objectivement l’action, le bilan de deux ans est négatif. Les promesses électorales sont loin de se traduire en actions. La promesse d’une vie meilleure est toujours repoussée pour le congolais. Les cinq chantiers manquent de visibilité. Il faut donc que les choses bougent. Le cocotier doit être secoué. Tous les analystes sérieux sont unanimes pour dresser le bilan négatif de l’institution exécutive nationale. Certains ne partagent pas les attaques personnelles contre Gizenga.

Pourquoi ?

On rappelle que les faiblesses de Gizenga étaient connues bien avant l’accord électoral du Grand Hôtel Kinshasa. On savait que Antoine était vieux, très vieux même. Physiquement, à 84 ans, on est limité. Quelqu’un raconte que lors des tractations pour convaincre Gizenga de soutenir Kabila au second tour de la présidentielle du 29 octobre 2006, le Patriarche aurait reconnu ses limites.

Le fait qu’il soit resté des décennies durant à la touche, l’expérience réduite dans la gestion des dossiers, la gestion des stress du pouvoir, etc. Il semble, selon la même source, que Gizenga, par humilité, avait demandé à celui qui allait devenir le premier Président élu du Congo, de ne jamais se gêner pour lui procurer des conseils, le cas échéant, lui formuler des remarques.

Question.

Pourquoi Gizenga, en dépit de ses faiblesses connues, était appelé à la rescousse ? Il devait combler un déficit. La donne géopolitique. Le fameux clivage Est- Ouest. Avec l’arrestation de Bemba par la CPI, l’affaire BDK au Bas-Congo, le limogeage de Gizenga sera facile à gérer ?

Related Posts with Thumbnails
Posté par Losako à 02:13 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires sur La tragédie de Gizenga !

Nouveau commentaire