LOSAKO

Le porte-voix de tous ceux qui cherchent vainement dans quel forum de ce monde, ils peuvent se faire entendre.. Oui, je veux donc parler au nom de tous les « laissés pour compte » parce que « je suis homme et rien de ce qui est humain ne m’est étranger ».

21 juin 2008

Crise RDC/Belgique: Van Rompuy et De Decker en tenues de pompier

climat4Ce n'est pas à Kinshasa qu'auront lieu les cérémonies du 30 juin, anniversaire de l'indépendance congolaise, mais à Kananga, capitale du Kasaï occidental, une ville située au centre géographique du pays et que les Belges rêvaient naguère de transformer en capitale. Deux personnalités belges de haut rang devraient assister à cette cérémonie, les présidents de la Chambre Herman Van Rompuy et du Sénat Armand De Decker. Sauf si des agendas politiques de dernière minute les retiennent en Belgique, ces derniers devraient répondre positivement à l'invitation qui leur a été adressée, en termes très chaleureux, par leurs homologues congolais, Kengo wa Dondo et Vital Kamerhe, et que le député VLD Herman De Croo a transmise à Bruxelles.

Les atouts de Kabila

S'il est certainement trop tôt pour en conclure que la crise entre les deux pays est dénouée, il apparaît cependant que la « diplomatie parlementaire » congolaise a joué une fois de plus son rôle de pompier et cela alors que, voici un mois, le président Kabila, qui s'était peut-être trompé de cible, avait envoyé un rappel à l'ordre aux présidents de la Chambre et du Sénat alors que ces derniers rentraient d'un séjour en Belgique où ils avaient rencontré leurs homologues des autres pays de la région des Grands Lacs et noué d'utiles contacts.

Cette fois, les Congolais ne se sont pas laissés diviser et, selon le professeur Bob Kabamba, qui vient de rentrer de Kinshasa, « ils veillent à faire la part des choses, à ne pas attribuer à la Belgique tout entière les propos et l'attitude d'un Karel De Gucht ». Même si le Premier ministre Yves Leterme soutient toujours officiellement son ministre des Affaires étrangères et assure que ce dernier, à Luxembourg, a reçu le soutien de ses collègues européens, la réalité est un peu différente : alors que De Gucht avait assuré que « Kabila était devenu incontrôlable » et mis le rapport de l'ONU sur les massacres dans le Bas-Congo à l'agenda de la réunion européenne, le président congolais a été reçu cette semaine au Vatican et il a noué d'importants contacts en Italie.

album_large_344525En outre, dans les premiers jours de la présidence française, il sera reçu par le président Sarkozy, qui pourrait jouer « les bons offices » avec Bruxelles et proposer qu'un émissaire belge fasse discrètement le voyage à Paris… De plus, M. Kabila sera accueilli cet automne au Canada à l'occasion du prochain sommet de la francophonie.

On se souvient que le terme « incontrôlable » est dangereusement « codé » au Congo et en Afrique en général : il avait naguère été utilisé à l'encontre de Patrice Lumumba, de Thomas Sankara (Burkina Faso) et plus récemment, il qualifiait Laurent-Désiré Kabila, père du président actuel, quelques semaines avant sa fin tragique. Cette fois cependant, Joseph Kabila dispose de plus d'atouts, parmi lesquels sa légitimité démocratique, ses relations extérieures et surtout le fait qu'une éventuelle déstabilisation ferait courir un danger extrême à un pays qui sort à peine d'une guerre meurtrière. Danger dont Louis Michel, à Luxembourg, s'est montré conscient, apostrophant publiquement De Gucht en lui demandant : « Mais que cherches-tu ? Tu vas envenimer les choses et cela va avoir des effets négatifs pour la Belgique… »

De fait, la crise entre les deux pays, pourrait encore connaître de nouveaux rebondissements : d'ici la mi-juillet, les Congolais entendent bien passer au crible l'usage qui a été fait des fameux 200 millions d'euros présentés comme l'aide au développement de la Belgique et publier l'exacte ventilation de cette somme, mise en œuvre par la coopération technique belge et par de nombreuses ONG, quitte à souligner la proportion importante que représentent les salaires et les frais de fonctionnement des projets. O.M/Le Soir

Related Posts with Thumbnails
Posté par Losako à 09:44 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires sur Crise RDC/Belgique: Van Rompuy et De Decker en tenues de pompier

Nouveau commentaire