LOSAKO

Le porte-voix de tous ceux qui cherchent vainement dans quel forum de ce monde, ils peuvent se faire entendre.. Oui, je veux donc parler au nom de tous les « laissés pour compte » parce que « je suis homme et rien de ce qui est humain ne m’est étranger ».

16 juin 2008

PALU : Mayobo chassé, Gizenga surpris!

godefroid_mayoboLe Comité Exécutif du PALU tient à faire subir à Godefroid Mayobo, ministre près le Premier ministre, le sort qui avait été réservé à Gifuza, Biebie, Madame Thérèse Mpakasa, etc. Dans les ‘‘cellules’’ du PALU, on parle de Godefroid Mayobo au passé. Lors des réunions dominicales du parti cher à Antoine Gizenga, d’hier dimanche 15 juin 2008, l’information sur la déchéance de Mayobo a été largement commentée. Parfois avec la mystification qui a toujours caractérisé les militants du PALU. Toutes les rumeurs les plus folles, tous les péchés d’Israël sont mis sur les épaules de celui qui se dit toujours fidèle et loyal au Vieux.

Le Comité Exécutif National du PALU (CENAL), qui s’est réuni ce samedi 14 juin, a décidé d’exclure définitivement Godefroid Mayobo du parti et, par conséquent, du Gouvernement de la République. On l’accuse de s’être rendu coupable des manquements graves à la discipline du PALU, en créant des Associations concurrentes et déloyales, en l’occurrence, les Amis de Mayobo (FRANAKI) et la Fondation Mayobo. On ne l’accuse pas seulement d’avoir créé ces structures parallèles, mais surtout de les utiliser contre les intérêts du PALU. Allusion faite ici au passage du duo Kabila- Gizenga à Kikwit quand ces associations ont brandi des banderoles.

La contre-attaque de Mayobo

La réaction du ministre près le Premier ministre n’a pas tardé. Les membres de son entourage, qui ont eu le courage de s’exprimer sur le sujet, ont dénoncé une certaine dérive tribale. Pourquoi Mayobo n’a pas été entendu ? Pourtant, il existe un conseil de discipline dans les structures du PALU. C’est raison pour laquelle Mayobo considère la décision du CENAL comme irrégulière. On relève même que certains participants à la messe noire du 14 juin n’avaient pas qualité.

La décision de Gizenga attendue

Selon les premières impressions recueillies, Antoine Gizenga, Guide Suprême du PALU, se serait dit surpris de l’évolution de la situation. Des sources ont indiqué que le Patriarche pourrait se prononcer dans les prochaines heures. En attendant, Mayobo devrait continuer à exercer ses fonctions jusqu’à nouvel ordre.

Affaire à suivre.

Voici la décision du PALU excluant définitivement Godefroid Mayobo
Parti Lumumbiste Unifié
« PALU »
Décision N° PL/SPRSGCP/N°003//2008 du 14 juin 2004 portant exclusion définitive du Parti et du Gouvernement de Monsieur Godefroid Mayobo, membre du Comité Exécutif National (CENAL) du Parti Lumumbiste Unifié (PALU)
Le Secrétaire Permanent représentant le Secrétaire Général Chef du Parti ;
Vu la Constitution de la République Démocratique du Congo du 18 février 2006, spécialement en son article 6 ;
Vu la déclaration du Bureau Politique du 28 août 1964 portant création du Parti Lumumbiste Unifié (PALU) ;
Vu les statuts et l’historique du Parti ;
Vu la réforme des structures politiques du Parti du 11 novembre 1992 ;
Vu les pouvoirs statutaires du Secrétaire permanent représentant le Secrétaire Général Chef du Parti ;
Vu le Règlement intérieur du Parti Lumumbiste Unifié (PALU), spécialement en son article 120 ;
Attendu que Monsieur Mayobo Godefroid, membre du CENAL a été désigné par le Parti pour assister Son Excellence Monsieur le Premier Ministre Antoine Gizenga dans ses fonctions de Premier Ministre, Chef du Gouvernement de la République ;
Attendu que le précité s’est rendu coupable des manquements graves à la discipline du Parti, en créant des Associations concurrentes et déloyales, en l’occurrence : les Amis de Mayobo (FRANAKI) et la Fondation Mayobo et les a utilisées contre les intérêts du Parti ;
Attendu que, au regard de l’article 120 du Règlement intérieur du Parti, ces faits sont constitutifs des manquements graves ;
Vu la décision prise à la majorité des membres présents à la réunion extraordinaire du Comité Exécutif National (CENAL) en date du 14 juin 2008 ;
Considérant la gravité des faits lui reprochés ;
Vu l’urgence ;
Décide :
Article 1er : Monsieur Godefroid Mayobo est exclu définitivement du Parti Lumumbiste Unifié (PALU) ;
Article 2 : De ce fait, il perd son mandat politique ;
Article 3 : La présente décision abroge toutes les dispositions antérieures et contraires à la présente décision ;
Article 4 : La présente décision entre en vigueur à la date de sa signature.
Le Peuple vaincra !
Fait à Kinshasa, le 14 juin 2008
Pour le Parti Lumumbiste Unifié (PALU)
Le Secrétaire Permanent Représentant le Secrétaire Général Chef du Parti
Remy Mayele Muiba

Related Posts with Thumbnails
Posté par Losako à 23:04 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires sur PALU : Mayobo chassé, Gizenga surpris!

Nouveau commentaire