LOSAKO

Le porte-voix de tous ceux qui cherchent vainement dans quel forum de ce monde, ils peuvent se faire entendre.. Oui, je veux donc parler au nom de tous les « laissés pour compte » parce que « je suis homme et rien de ce qui est humain ne m’est étranger ».

11 juin 2008

Coopération RDC-Emirats arabes unis : Après les chinois, des Saoudiens en action à Kinshasa !

36759427_cbec47962f_1Avec une bagatelle somme de 540 millions de dollars, le groupe Rakeen, une société privée du Prince Saud Bin Saqr al Qassimi, va construire deux grands hôtels et un vaste centre commercial. Un hôtel de 23 étages, 350 chambres et un centre de conférences de 2000 places. Joseph Kabila et le prince saoudien Saud Bin Saqr al Qassimi ont lancé les travaux ce mardi 10 juin. Combiné aux milliards chinois et aux promesses indiennes, cet investissement des Emirats Arabes Unis accélère les chantiers à Kinshasa..?

Le Président Joseph Kabila est déterminé à diversifier les partenariats en vue de la reconstruction de la RDC. Pour les membres du Gouvernement, c’est un moyen de garantir l’indépendance du pays. C’est ce qui explique l’ouverture du marché congolais aux capitaux asiatiques et saoudiens. Après les Chinois qui se sont lancés dans des travaux d’infrastructure, essentiellement les routes et les chemins de fer, voici les saoudiens qui prennent en main la modernisation de la ville de Kinshasa.

Avec une bagatelle de 540 millions de dollars, le groupe Rakeen, une société privée du Prince Saud Bin Saqr al Qassimi, va construire deux grands hôtels et un vaste centre commercial. Un hôtel de 23 étages, 350 chambres et un centre de conférences de 2000 places. Le chalet sortira du sol devant le ministère des Affaires Etrangères, à la place de l’Indépendance. La deuxième bâtisse, deux tours résidentielles, sera érigée à la Gare Centrale. Le centre commercial sera construit sur le Boulevard du 30 juin là où se trouve la Police de roulage. Saoudiens et officiels congolais ont pris date. Le 30 juin 2010, à l’occasion du 50ième anniversaire de l’indépendance formelle de la RDC, les immeubles seront officiellement remis aux autorités congolaises.

Toujours un partenariat gagnant-gagnant

Comme c’était le cas avec les contrats chinois, le ministre des Infrastructures, Pierre Lumbi encore et toujours lui, a salué l’arrivée des capitaux saoudiens en RDC. A Lumbi de dire : ‘‘Le Gouvernement de la République, non seulement soutient les investissements privés, d’où qu’ils viennent, mais aussi est prêt à s’engager avec tous ceux qui le souhaitent, dans un partenariat public privé gagnant- gagnant’’. Il s’attend à ce que les investissements immobiliers saoudiens génèrent de l’emploi. Surtout lors des travaux de construction et pendant la phase d’exploitation. Des incidences positives sont aussi attendues sur le plan économique et social. L’assiette fiscale sera élargie avec des ressources financières supplémentaires. La capacité de logement à Kinshasa sera renforcée. Les touristes de passage dans la capitale congolaise n’auront plus à chercher où dormir.

La contrepartie ?

Après le lancement des travaux par le Président Kabila hier mardi 10 juin 2008, en présence du prince émirati Saoud Bin Saqr, les Congolais n’ont pas manqué de se poser des questions. On voulait savoir ce que la RDC a donné ou donnera en contrepartie aux saoudiens. Selon le ministre Lumbi, le Gouvernement congolais n’a fait que mettre des terrains à la disposition du groupe Rakeen. Point d’autres détails sur le dossier.

La relance du débat sur les éléphants blancs

A Kinshasa, les opinions divergent sur l’importance réelle de ces nouveaux bâtiments en construction. Pour certains, c’est une très bonne chose que de doter la ville des immeubles modernes. Kinshasa, en effet, accuse un retard criant en matière d’infrastructures hôtelières par rapport à d’autres capitales africaines. Il ne faut même pas avoir le culot de comparer Kinshasa à des villes comme Dakar, Luanda ou Kigali. Mais pour d’autres, le Gouvernement refait l’expérience de Mobutu qui avait construit des éléphants blancs : CCIZ, Sozacom, RTNC, etc. D’imposants bâtiments qui ont coûté de milliards de dollars mais d’une inutilité déconcertante.

Pourquoi, se demande-t-on, on n’a pas mis l’accent sur la construction des logements sociaux. Dans tous les cas, dans les jours qui viennent, le partenariat RDC- Rakeen va constituer le principal sujet de conversation. LPM

Related Posts with Thumbnails
Posté par Losako à 04:28 - Commentaires [6] - Permalien [#]

Commentaires sur Coopération RDC-Emirats arabes unis : Après les chinois, des Saoudiens en action à Kinshasa !

  • vos mieux de donner et resevoire que de garder sans gagner

    moi je pens que tuotes les cooperation qui permer a la reduction de la chaumage et la beaute de notre pays son bon.par ce que nous avons ecouter de parlwr de richesse du pay mais nous la population nous n avions jamais resentu ce la ou vie sa donc ce mieu de siigner de kontra benefique pour le bien de toutes la nation.

    Posté par asim, 24 juin 2008 à 19:20 | | Répondre
  • Pourquoi que le centre ville

    Je suis un Environmmentaliste de formation....avec tous les projects que nous amassons au Congo, j'ai l'impression que nous nous rendons pas compte de l'echauffement du centre ville..je souhaiterais que cette construction soit faite vers l'Aeroport qui faira la beaute de la ville en entrant comme d'ici la il yaura des auto route. Nous continuons d'etre coloniser mentallement, pourquoi avoir que des beaux au centre ville? Shoping center peut etre ausi ailleurs qu"a Gombe: cela aidera au transport au lieu qu'au matin tous se dirigent a la meme direction ainsi le soir... Ceux du fond de Kinshasa aurons aussi d'emploie...nous avons une grande ville et beaucoup des terrains et la beaute d'une ville depend aussi de la premiere vue comme vers l'Aeroport qui est comme un village...merci

    Posté par lessa, 24 juin 2008 à 22:53 | | Répondre
  • Je suis d'accord avec vous

    Je pense que le gouvernement ne doit pas tout accepter des investisseurs. Il faut aussi tenir compte de l'environnement qui est tres crucial dans la reconstruction d'une ville comme Kinshasa.

    Posté par pierre2, 25 juin 2008 à 12:02 | | Répondre
  • Encouragement

    Je suis habitant de la Rdc plus précisement dans la provice à kisangani. J'aime dire aux autorités de notre pays qu'elles continue à créer de cooperation avec idée de dire aux marchant que la population congolaise à besoin des entreprises de fabrication des matériaux sur place ici au congo et non à extérieure du pays.

    Posté par polydd' or, 26 juin 2008 à 18:26 | | Répondre
  • suggestion

    Je me nomme jean iseme je vis à kisangani dans la province orientale à l'Est de la RDC.
    Voisi mes suggestions concernant la cooperation entre la RDC et les pays de l'asie.
    1. Le congo est grand que le gouvernement ne se base toujours pas de la ville de kinshasa mais de toutes lzs villes que compose la RDC. Ici c'est pour leproblèmes de construction des bâptiments modernes.
    2. Pour la réconstruction des routes vraiment dans la province orientale plus précisement la ville de kisangani n'a pas des routes modernes comme des auto- route que le gouvernement pense aussi à ça.
    3. Pas tout simplement la réconstruction mais aussi et surtout la paix à nos frères et soeurs de la province du Nord et sud kivu et le départ dans bréf délai des refugier Rwandais qui violent et tuent nos soeurs.
    Merci pour votre attention à mes suggestions

    Posté par Kitoko, 26 juin 2008 à 18:43 | | Répondre
  • VIVE L'OUVERTURE DE LA RDC

    Je suis à 200% d'accord que les autorites ouvrent ce pays aux investisseurs, franchement 48 ans après l'indépendance de ce grand pays si pour une fois le peuple peut ne fus que profiter de cette fameuse richesse dont on nous a tant rabacher, en marchant sur un bout de bitume, ça sera déjà une satisfaction. C'est quoi ce riche pays dont personne n'a profitée de cette richesse à part le cercle proche des pouvoirs qui se sont succèdés depuis 1960 ? Alors que les "experts" de tous bords arrêtent maintenant de vouloir décourager les bonnes volontés qui veulent pour une fois faire quelque chose pour ce pays. Alors peuple Congolais, faisons confiance à l'avenir au lieu de rester là a déprimer matin midi et soir comme si la souffrance est une fatalité propre à la RDCongo; et n'oublions pas dans quel grand "sommeil" les experts nous ont un jour embarqué, avec la conférence nationale souveraine, où en sommes nous aujourd'hui avec ?
    On s'en fou des avis des experts de la diaspora qui après avoir loupé des postes au pays, decouvre d'un coups l'opposition.
    Moi je me dis Mobutu nous avait laissé avec plus de 5 milliard de $ sans un tronçons de route, et si le pays s'endettait aujourd'hui avec les Chinois en construisant des routes et les chemins de fer pour désanclaver nos villes de l'intérieur et nos villages, en reliant ce grand pays du nord au sud et de l'Est à l'Ouest, où est le mal ? Est-ce que les chinois viendront dynamiter les routes ou arracher les rails car la RDCongo n'aura pas payé ses dettes ? NONNNNNNNNN....Le peuple continuera à emprofiter, et les autorités continueront à trouver les voies et moyens pour régler les dettes. Aujourd'hui nous n'avons pas besoin de technocrates, bureaucrates, donc des reveurs, mais bien des gens pragmatiques, donc des réalistes qui aiment ce pays, car c'est de L'AMOUR DE CE PAYS DONT IL QUESTION AUJOURD'HUI et non des voleurs qui aiment plus leurs comptes bancaires que les ventres de la population Congolaise.
    En tout cas c'est mon point de vue, et permettez que je l'exprime dans un esprit "démocratique", car je ne suis ni du PPRD, ni Kabiliste, mais un patriote congolais amoureux de son pays.
    (Je vous laisse corriger les fautes, je n'y reviens pas,j'ai trop peu de temps pour ça )

    Posté par Patriote, 12 juillet 2008 à 16:04 | | Répondre
Nouveau commentaire