LOSAKO

Le porte-voix de tous ceux qui cherchent vainement dans quel forum de ce monde, ils peuvent se faire entendre.. Oui, je veux donc parler au nom de tous les « laissés pour compte » parce que « je suis homme et rien de ce qui est humain ne m’est étranger ».

06 juin 2008

Bemba se pourvoit en cassation !

Attaqué mais pas abattu, Jean-Pierre Bemba ne perd pas l’espoir de comparaître devant la CPI avec le statut d’un homme libre. Ses avocats ont décidé de relancer, ce vendredi 6 juin, la procédure visant une libération provisoire moyennant le paiement d’une caution ou assortie d’autres conditions. Hier jeudi 5 juin, la Cour d’appel de Bruxelles a rejeté la demande d’annulation du mandat d’arrêt contre Bemba lancé par la CPI. Il y a de l’évolution à Bruxelles où Jean-Pierre Bemba comparaît devant les cours et tribunaux belges en... [Lire la suite]
Posté par Losako à 10:22 - Commentaires [0] - Permalien [#]
06 juin 2008

Affaire Bemba : Une manipulation politico-judiciaire ?

La Chambre de mise en accusation de la Cour d’appel de Bruxelles a confirmé jeudi 5 juin le maintien en détention de l’ancien vice-président de la République et sénateur Jean-Pierre Bemba Gombo. Selon des experts, il appartient désormais à la Cour pénale internationale de «formaliser» la procédure de transfert du détenu à La Haye. La nouvelle a été diffusée aux journaux télévisées de 13 heures, ce jeudi 5 juin : «La Chambre de mise en accusation a décidé le maintien en détention de l’opposant congolais Jean-Pierre Bemba». C’est la... [Lire la suite]
Posté par Losako à 05:34 - Commentaires [0] - Permalien [#]
06 juin 2008

Après Bemba, qui ? Patassé, Kagamé, Museveni, Joseph Kabila, Nkunda, James Kabarebé, Ruberwa etc..???

Le dimanche 25 mai au réveil, Ange-Félix Patassé a allumé la radio, comme tous les jours. Le journaliste annonce l’arrestation de Jean-Pierre Bemba en Belgique. La surprise. L’étonnement. Le choc. Puis l’ancien président centrafricain se mure dans un silence officiel. Protégé par deux policiers togolais et quelques gardes du corps centrafricains, il ne sort plus guère de la grande maison qu’il habite à la cité de l’OUA, à Lomé, et passe son temps au téléphone. Des amis lui disent : « Fais attention. Cela risque de t’arriver aussi. »... [Lire la suite]
Posté par Losako à 04:23 - Commentaires [1] - Permalien [#]