LOSAKO

Le porte-voix de tous ceux qui cherchent vainement dans quel forum de ce monde, ils peuvent se faire entendre.. Oui, je veux donc parler au nom de tous les « laissés pour compte » parce que « je suis homme et rien de ce qui est humain ne m’est étranger ».

05 juin 2008

Des rebelles rwandais tirent sur des déplacés en RDC: au moins 6 morts

soldats1Des rebelles hutus rwandais ont ouvert le feu mercredi dans un camp de déplacés du Nord-Kivu, dans l'est de la République démocratique du Congo, faisant au moins 6 morts et une vingtaine de blessés, a-t-on appris auprès de la Mission de l'ONU en RDC (Monuc).

Des rebelles hutus rwandais des Forces démocratiques de libération du Rwanda (FDLR) "ont ouvert le feu contre des déplacés" dans le camp de Kinyandoni, en territoire de Rutshuru, à plus de 70 km au nord de la capitale provinciale Goma, a déclaré à l'AFP le lieutenant-colonel Jean-Paul Dietrich, porte-parole militaire de la Monuc.

"D'après les premières informations qui nous sont parvenues, il y a au moins six morts et 22 blessés, dont plusieurs dans un état grave", a-t-il poursuivi, indiquant que la Monuc avait envoyé une patrouille et une ambulance dans le camp.

De son côté, l'administrateur adjoint du territoire de Rutshuru, Michel Mighanda, a affirmé à l'AFP que le bilan était de "12 morts et 24 blessés", après s'être entretenu dans la soirée avec le responsable du camp de Kinyandoni, qui compte plus de 5.000 déplacés de guerre.

Les blessés, parmi lesquels se trouveraient deux employés du Haut commissariat pour les réfugiés (HCR), ont été transportés à l'hôpital général de Rutshuru, à une quinzaine de kilomètres du camp.

Les autorités civiles1203323064_rebelles_estropies et militaires congolaises estiment que cette attaque des FDLR contre des civils est un acte de représailles après des accrochages ayant eu lieu dans la matinée dans une localité voisine.

"Il y a eu ce matin affrontement entre les FARDC (Forces armées congolaises) et les FDLR à Kanyamagana (à quelques km de Kinyandoni). Les FDLR ont été délogés et ils sont partis se venger au camp de Kinyandoni", a déclaré à l'AFP l'administrateur de Rutshuru, Dominique Bofondo, qui s'est rendu sur les lieux du drame dans l'après-midi.

"C'était terrible. Ils ont ouvert le feu directement sur les gens", a-t-il ajouté.

Principal mouvement de rebelles hutus rwandais basé en RDC, les FDLR sont estimés à environ 6.000 combattants, dont certains ont participé au génocide rwandais de 1994, essentiellement dirigé contre la minorité tutsie.

Related Posts with Thumbnails
Posté par Losako à 04:34 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires sur Des rebelles rwandais tirent sur des déplacés en RDC: au moins 6 morts

Nouveau commentaire