LOSAKO

Le porte-voix de tous ceux qui cherchent vainement dans quel forum de ce monde, ils peuvent se faire entendre.. Oui, je veux donc parler au nom de tous les « laissés pour compte » parce que « je suis homme et rien de ce qui est humain ne m’est étranger ».

31 mai 2008

RDC : Nettoyage de l’espace politique en vue... Je t'aime, moi non plus !

413618Une voix et non des moindres, s’est faite entendre de manière particulière hier sur les ondes de RFI. Il s’agit de celle de Louis Michel, Commissaire Européen au Développement et à l’Aide Humanitaire. Cette figure bien connue des Congolais a choisi de s’exprimer au sujet de la dernière actualité qui fait couler encre et salive dans les milieux politico-diplomatiques de Kinshasa et de Bruxelles. A propos de l’affaire Bemba, Louis Michel s’est voulu tranchant, en indiquant que la CPI devrait « aller au bout de sa logique pour se crédibiliser » vis-à-vis de l’opinion congolaise, africaine et internationale.

Selon l’ancien ministre belge des Affaires Etrangères, Jean-Pierre Bemba ne devrait pas être seul dans le box des accusés. Il devrait y être rejoint, et le plus tôt serait le mieux, par « d’autres chefs de guerre et de bandes présents en République Démocratique du Congo, qui se sont transformés en politiciens pour piller le pays, alors qu’ils ne sont pas des politiques ».

Les observateurs voient dans la sortie de Louis Michel l’expression de la volonté de voir l’espace politique congolais subir un nettoyage à sec, de manière à le débarrasser de criminels de guerre qui ont profité de la « blanchisserie » de Sun City et du processus électoral pour effacer leur passé de tueurs, violeurs, pilleurs et tortionnaires.

Ce n’est pas un hasard si cette personnalité belge et européenne, qui était de tous les combats ayant conduit à la cessation des hostilités entre belligérants congolais, à leur participation au Dialogue Intercongolais, à la réunification du pays, à la mise en place d’institutions transitoires et à l’organisation du processus électoral, exige une chirurgie au laser pour assainir l’environnement politique congolais.

Qu’un homme appartenant à un Etat ayant parrainé et piloté l’architecture institutionnelle mise en place en RDC de 2003 à 2006 et à la mutation du Régime 1 + 4 en 1+0 par la magie des élections ait lâché des phrases presque assassines et lourdes de conséquences, cela ne peut être interprété autrement que par l’expression du sentiment des Occidentaux de voir la CPI , tout en se montrant ferme à l’égard de Bemba, ne pas perdre de temps pour s’occuper de tous les anciens, présents ou futurs seigneurs de guerre congolais éligibles aux préventions de crimes de guerre et crimes contre l’humanité.

L’avertissement est vraiment sans frais pour tous les Congolais et Congolaises ayant le sang des milliers sinon millions de leurs compatriotes sur la conscience, de même que ceux ayant violé l’intégrité physique de nos mères et sœurs en période de conflit, détruit nos infrastructures de base ou des ressources animales et végétales relevant du « patrimoine de l’humanité ». O.M/Le Phare

Related Posts with Thumbnails
Posté par Losako à 05:12 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires sur RDC : Nettoyage de l’espace politique en vue... Je t'aime, moi non plus !

Nouveau commentaire