LOSAKO

Le porte-voix de tous ceux qui cherchent vainement dans quel forum de ce monde, ils peuvent se faire entendre.. Oui, je veux donc parler au nom de tous les « laissés pour compte » parce que « je suis homme et rien de ce qui est humain ne m’est étranger ».

29 mai 2008

R.D. CONGO : L’ombre d’un complot... Attention Danger !

congo1Que signifie cette soudaine accélération des découvertes macabres auxquelles l’opinion assiste depuis quelques temps ?

Il ne se passe plus un jour sans que l’on ne soit réveillé par la découverte des charniers à l’Est, des fosses communes à l’Ouest, des assassinats ciblés, des violences sexuelles massives dans les différentes provinces etc.

Ces mauvaises nouvelles tombent dans un contexte économique et politique très particulier. Où Kinshasa, jusqu’il y a peu le chouchou de l’occident, traverse une zone de dangereuses turbulences dans ses rapports avec ceux qui le soutenaient depuis six ans à cause de certaines velléités indépendantistes en matière économique.

Ainsi donc, la tempête qui souffle sur le pays ne relève pas du hasard. Dans une sorte de bataille pour la réaffirmation du rapport des forces, elle (tempête) semble destinée à infliger aux politiciens congolais, dont une bonne partie serait impliquée dans des actes de violations massives des droits de l’homme, une peur telle que le réflexe de survie aussi bien physique que politique les pousse à accepter le lavage de cerveau pour se plier désormais aux injonctions des plus forts.

Ce qui se passe sous nos yeux n’a donc pas pour objectif d’aider les congolais à aller vers un Etat de droit. Car si tel était le cas, on devrait se poser la question de savoir pourquoi cet effort n’a-t-il pas été fait au moment de la mise en place de l’architecture politique de la transition à Sun City, et pourquoi aucune correction allant dans ce sens n’a-t-elle pas été apportée tout au long du processus électoral que l’on savait pourtant porteur de germes déstabilisateurs ?

Tout récemment, la MONUC a rendu public son rapport sur les présumés actes de violence perpétrés par les éléments de la Police Nationale sur les adeptes du mouvement politico-religieux Bundu Dia Kongo à travers la province du Bas Congo. La même Monuc a annoncé lundi la découverte de près de 130 corps dans 7 charniers à Maboya, une localité située à 10 Kms de la ville de Beni dans la province du Nord Kivu.

Des recherches se poursuivent pour retrouver d’autres ossements, a indiqué un responsable de la section des Droits de l’Homme de la MONUC qui souligne aussi que le rapport de cette découverte macabre a été remis à l’auditorat militaire et à la Police de Beni ainsi que les responsables de la zone de santé en vue de solliciter leur assistance dans la poursuite des enquêtes. Selon des sources bien informées, Maboya a été le théâtre des affrontements sanglants en 2003. Qui serait visé par ce dossier ? Suivez le regard…

Selon des observateurs de la scène politique congolaise, certaines personnalités qui croient se comporter en patriotes seront bientôt rattrapées par des dossiers sales ayant des liens de causalité avec ces charniers. Ainsi, une fois déstabilisées, elles n’auront plus d’autres voies de survie que de se mettre en rang et au pas de ceux qui tirent dans l’ombre les ficelles de ce complot diabolique contre la RDC. Car, la mauvaise lecture serait de croire que ce problème n’intéresse que le seul MLC à la fois déstabilisé et sérieusement fragilisé.

Il faut donc se rendre à l’évidence : la situation est beaucoup plus grave et dramatique qu’on ne le pense. Qui a encore dit que bientôt le gouvernement, le parlement, les services de sécurité, les FARDC, la Police Nationale vont se vider de leurs éléments de choix ?

Dans les milieux politiques, même si personne ne le dit ou ne le manifeste encore, c’est en tout cas la peur panique. De quoi sera fait demain ? Attendons voir... O.M/Le Phare

Related Posts with Thumbnails
Posté par Losako à 07:02 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires sur R.D. CONGO : L’ombre d’un complot... Attention Danger !

Nouveau commentaire