LOSAKO

Le porte-voix de tous ceux qui cherchent vainement dans quel forum de ce monde, ils peuvent se faire entendre.. Oui, je veux donc parler au nom de tous les « laissés pour compte » parce que « je suis homme et rien de ce qui est humain ne m’est étranger ».

27 mai 2008

Jean-Pierre Bemba... libre dès ce mercredi ?

133114JUSTICE INTERNATIONALE: « Bemba voulait s'expliquer, sereinement »

La défense de Jean-Pierre Bemba demandera sa mise en liberté, dès ce mercredi, à Bruxelles.

Jean-Pierre Bemba a ses attaches familiales en Belgique, il est donc légitime qu'il y vienne régulièrement. » Et son avocat, Me Pierre Legros, d'ajouter : « Il y restera, à la disposition de la Cour pénale internationale (CPI), si la chambre du conseil de Bruxelles le libère mercredi. » Arrêté ce week-end à Bruxelles sous le coup d'un mandat de la CPI, Jean-Pierre Bemba, ancien rebelle du Mouvement de libération du Congo (MLC), devra comparaître mercredi devant la chambre du conseil. Celle-ci aura pour tâche de vérifier l'identité de l'intéressé, la régularité de la procédure d'arrestation et le respect des droits de la défense. Il y sera entendu, ainsi que son avocat, mais uniquement sur l'arrestation provisoire. Pas question d'aborder le fond de l'affaire ici en Belgique.

Envie de s'expliquer
L'homme est poursuivi pour des crimes contre l'humanité et crimes de guerre, dans le cadre de l'enquête sur des exactions commises à grande échelle en Centrafrique. Dans les trois mois, la CPI devra transmettre de nouvelles pièces à la Belgique en vue de confirmer cette arrestation et surtout d'organiser la remise expresse de Jean-Pierre Bemba à la Cour pour y être jugé.

« Mon client ne demande pas mieux que de pouvoir s'expliquer sur les faits qu'on lui reproche. Il aurait aimé être invité à livrer sa version sereinement à la CPI, insiste Me Legros. Il a d'ailleurs produit des documents à l'ONU et à la FIDH (Fédération internationale des droits de l'homme) sur les faits de Centrafrique. Lui, ne s'est pas rendu sur place et il n'a pas demandé à ses hommes de se comporter d'une manière violente. D'ailleurs, quand il a appris les exactions, il a fait dresser un conseil de guerre en campagne pour juger les débordements de certains de ses hommes. »

Avant de pouvoir plaider le fond de l'affaire, Me Legros tentera de faire libérer son client dès ce mercredi. « La chambre du conseil devra voir s'il y a des garanties suffisantes pour que Jean-Pierre Bemba se maintienne à la disposition de la justice internationale, ce que je crois. Il se présentera aux convocations, il ne risque pas de faire disparaître des éléments de preuve, ni d'influencer des témoins, et devrait pouvoir payer une caution… Il n'y a donc pas de raisons de le garder en détention préventive. »

La chambre du conseil statuera, comme pour tout autre mandat belge. Pour le reste, aucune autre disposition judiciaire ne pourrait entraver la libre circulation de Bemba sur le sol belge. S'il est vrai qu'il avait été condamné par défaut en 2003, il est également notoire qu'il avait fait opposition à cette condamnation. Et en 2004, le tribunal a estimé qu'il bénéficiait d'une immunité diplomatique, en tant que vice-président de la République démocratique du Congo. Ce qui le dégageait de toutes poursuites.

Le parquet fédéral avait aussi entamé une procédure contre lui et contre l'ex-président Patassé de Centrafrique, sur la base de la loi de compétence universelle. Mais lors de la modification de la loi, la Cour de cassation a dessaisi les juridictions de notre pays de ce cas. Qui a alors été pris en main pas la Cour pénale qui passe maintenant à l'action… via la Belgique. Le Soir

Related Posts with Thumbnails
Posté par Losako à 19:57 - Commentaires [3] - Permalien [#]

Commentaires sur Jean-Pierre Bemba... libre dès ce mercredi ?

  • JP BEMBA

    Que la loi fasse son travail. Que prevoit la loi contre les gents sans ames humaines? Pas question de liberté provisoire. La bible déclare que chacun sera condamné selon ce qu'il a commis comme faute sur la terre.

    Posté par kilozulu, 30 mai 2008 à 16:15 | | Répondre
  • A KILOZULU... JESUS AUSSI MERITAIT D'ETRE CONDAMNE ET CRUCIFIE POUR CE QU'IL AVAIT COMMIS SUR LA TERRE ?

    Je reprends tes propos:La bible déclare que chacun sera condamné selon ce qu'il a commis comme faute sur la terre... Alors dans ce cas, Jésus méritait aussi d'être condamné et crucifié pour ce qu'il avait commis sur la terre ?

    Posté par binda, 30 mai 2008 à 19:06 | | Répondre
  • la procedure n'est pas respectée

    Nous pensons pour notre part que La CP I N4A PAS RESPECTée la procedure .et puis si BEmba etait le commenditaire de ces crimes il n'allait pas sanctionner ses élément .La justice de Dieu est lent mais fini toujours par arrivée .Si réelement la CPI n'a pas des intentions cahées c'est bon mais si non faisons attention Dieu voit tout.Libere le et reprennez la procedure .

    Posté par amelie, 04 juin 2008 à 17:20 | | Répondre
Nouveau commentaire