LOSAKO

Le porte-voix de tous ceux qui cherchent vainement dans quel forum de ce monde, ils peuvent se faire entendre.. Oui, je veux donc parler au nom de tous les « laissés pour compte » parce que « je suis homme et rien de ce qui est humain ne m’est étranger ».

16 mai 2008

Congo: pays de tous les trafics pour les casques bleus ?

134567« Tolérance zéro » pour les trafics et les abus sexuels des casques bleus, avait proclamé le secrétaire général de l'ONU Ban Ki-Moon dès son entrée en fonction. Peine perdue : au Congo, la Monuc est à nouveau la cible de graves accusations.

La BBC affirme, dans un documentaire, avoir trouvé des preuves que des casques bleus indiens et pakistanais se livrent à divers trafics avec des miliciens de l'est du pays. Des soldats indiens auraient acheté de l'or, de la drogue et de l'ivoire de contrebande aux miliciens hutu impliqués dans le génocide rwandais. En échange de grandes quantités d'or, un régiment pakistanais aurait, lui, livré des armes au FNI, une milice qui contrôlait la zone de Mongwalu, site aurifère de l'Ituri.

En mai 2007, l'ONU avait ouvert une enquête sur ces dernières accusations. Les poursuites ont été abandonnées faute de preuves de « mauvaise conduite systématique ». Pourtant, l'ONG Human Rights Watch avait déjà fait part aux Nations unies d'informations précises sur ces trafics, d'une valeur de plusieurs millions de dollars. Un cercle d'officiers congolais et de marchands kenyans aurait bénéficié, fin 2005, d'une aide significative de casques bleus pakistanais pour le logement, le transport, la sécurité et l'accès aux vols de l'ONU. Mais le rapport d'enquête de l'ONU avait conclu à l'implication d'un seul militaire pakistanais.

Les Nations unies parlent à présent de trois Pakistanais mêlés à la contrebande d'or et demandent qu'on ne ternisse pas « la réputation de la totalité du contingent sur base des actes de quelques uns. » L'ONU certifie avoir demandé aux autorités pakistanaises de les sanctionner, eux et leur commandant. Mais Islamabad a toujours nié les charges qui pèsent sur ces hommes.

Et les Nations unies, qui ont un besoin criant de troupes, marchent sur des œufs : le Pakistan est un contributeur majeur (près de 10 000 soldats) pour les opérations onusiennes. Le Vif

Related Posts with Thumbnails
Posté par Losako à 14:34 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires sur Congo: pays de tous les trafics pour les casques bleus ?

Nouveau commentaire