LOSAKO

Le porte-voix de tous ceux qui cherchent vainement dans quel forum de ce monde, ils peuvent se faire entendre.. Oui, je veux donc parler au nom de tous les « laissés pour compte » parce que « je suis homme et rien de ce qui est humain ne m’est étranger ».

29 avril 2008

De Gucht maintient ses dires sur la République Démocratique du Congo

130481Le ministre belge des Affaires étrangères, Karel De Gucht, maintient ses déclarations controversées de la semaine dernière en République démocratique du Congo (RDC). « Nous avons dit ce qui devait être dit », a-t-il affirmé au micro de la VRT. M. De Gucht a réaffirmé que son discours très franc, prononcé à l’ambassade de Kinshasa, portait le message du gouvernement belge dans son ensemble.

S’il a souligné que l’engagement belge au Congo n’était pas remis en question, le ministre a une nouvelle fois adressé des remarques très directes au président congolais, Joseph Kabila. « Ce n’est pas parce qu’un président est élu démocratiquement que le pays est le sien. C’est le pays de tous les Congolais », a-t-il dit. M. De Gucht a argumenté que les sommes d’argent versées chaque année par la Belgique habilitaient le gouvernement à pointer la nécessité d’une gestion démocratique, qui « serve tous les citoyens, et pas seulement une petite élite ».

Il a par ailleurs révélé que la composition actuelle de l’exécutif fédéral rendait plus facile à ses yeux la définition d’une politique commune sur le Congo. « C’est vrai que messieurs Flahaut et Dedecker (ministres de la Défense et de la Coopération dans le précédent gouvernement, ndlr) apportaient une touche personnelle à ce qui devait être la politique congolaise », a-t-il dit. © Source : Belga

Related Posts with Thumbnails
Posté par Losako à 04:58 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires sur De Gucht maintient ses dires sur la République Démocratique du Congo

Nouveau commentaire