LOSAKO

Le porte-voix de tous ceux qui cherchent vainement dans quel forum de ce monde, ils peuvent se faire entendre.. Oui, je veux donc parler au nom de tous les « laissés pour compte » parce que « je suis homme et rien de ce qui est humain ne m’est étranger ».

21 mars 2008

Compte à rebours

99367 Gizenga est au plus mal. L’Opposition l’accule, faute de résultat sur terrain. Une motion en interpellation introduite au Bureau de l’Assemblée nationale a été jugée recevable. Le grief n’est vraisemblablement pas seulement de l’apanage de l’Opposition car les parlementaires de la Majorité ne peuvent renier la gravité de la situation que vit le Congo profond d’où ils reviennent des vacances parlementaires.

Et pourtant, Gizenga a tout avec lui pour s’offrir une sortie honorable : son âge est une excuse qu’il peut brandir pour céder la primature à quelqu’un de plus souple et dynamique. Il n’a qu’à négocier son départ dans le secret des dieux et annoncer sa démission dans l’honneur. Le mythe Gizenga n’a pas tenu ses promesses, et pourtant, le temps court. Trois ans, le temps qu’il faut mettre pour commencer quelque chose s’effrite comme un souffle. Trois ans c’est comme le jour d’hier. Il passe vite et ne donne pas au pouvoir un argument qu’il peut tenir en main pour se présenter devant le souverain primaire en 2011.
Le Révélateur

Related Posts with Thumbnails
Posté par Losako à 12:22 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires sur Compte à rebours

Nouveau commentaire