LOSAKO

Le porte-voix de tous ceux qui cherchent vainement dans quel forum de ce monde, ils peuvent se faire entendre.. Oui, je veux donc parler au nom de tous les « laissés pour compte » parce que « je suis homme et rien de ce qui est humain ne m’est étranger ».

14 mars 2008

Situation de grèves dans nos universités : Les professeurs demandent au gouvernement de procéder même par paliers

7774411La situation de grève au niveau des universités continue de défrayer la chronique. Les membres du collectif des Enseignants des établissements universitaires demandent au gouvernement de dialoguer, afin de trouver un accord sur les modalités d’augmentation de leurs rémunérations, même en procédant par paliers, pour atteindre le barème avancé plus tard. Cette piste de solution a été dégagée au cours d’un point de presse qu’ils ont tenu hier jeudi à l’Ifasic.

Le professeur Denis Nzonkatu, président des syndicats, a indiqué qu’il était question pour eux de ne pas baisser les bras bien au contraire, de tut faire pour tenir bon puisque la cause défendue est juste. Il a rappelé que le mouvement de grève avait commencé un certain 03 mars 2008, mais que depuis lors pas d’avancée significative. Il a au moins révélé que le Ministre de l’ESURS avait fait la promesse d’octroyer 500 dollars à chaque professeur, 120 dollars à chaque scientifique et 50 dollars à chaque administratif.

Des propositions qui ne peuvent entrer en vigueur qu’au mois de juillet 2008. Les intéressés ont rejeté purement et simplement le projet étant donné que le mois de juillet marque la fin de l’année académique alors que, comme tout le monde le sait, le salaire sert à soutenir les activités en rapport avec les enseignements.

Dans l’épreuve des questions réponses, les membres du collectif des Enseignants des établissements universitaires, dont les professeurs Yav, Chris Makelele, Mukeni Lapess, le doyen Munsuko wa Bombe et les autres ont répondu tour à tour à toutes les préoccupations des professionnels des medias.

Aux étudiants ayant payé la totalité de leurs frais académiques, il leur a été répondu qu’ils n’avaient qu’à prendre patience et laisser les professeurs de revendiquer leur droit au gouvernement, leur employeur, qui ne manque pas des moyens, loin s’en faut.

A ceux qui soutiennent que la RD Congo paye 4000 professeurs d’université, il leur a été dit que c’est faux, le nombre exact étant de 1400 unités. Le corps scientifique serait composé de 7000 au lieu de 11000.
 

Related Posts with Thumbnails
Posté par Losako à 10:07 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires sur Situation de grèves dans nos universités : Les professeurs demandent au gouvernement de procéder même par paliers

Nouveau commentaire