LOSAKO

Le porte-voix de tous ceux qui cherchent vainement dans quel forum de ce monde, ils peuvent se faire entendre.. Oui, je veux donc parler au nom de tous les « laissés pour compte » parce que « je suis homme et rien de ce qui est humain ne m’est étranger ».

13 mars 2008

Donné pour parti en exil : Léon Kengo wa Dondo à Kinshasa depuis le week end dernier

kengo_wa_dondo_senatCette semaine est riche en événement. Après la tenue du sommet des chefs d’Etat et de Gouvernement des pays membres de la CEEAC, Kinshasa se prépare à vivre, le 15 mars prochain, la rentrée parlementaire au niveau des deux chambres de notre assemblée législative. Cet événement consacre la rentrée politique pour 2008. Pour se conformer à cette exigence, le président du sénat, Léon Kengo wa Dondo, que la rumeur publique donnait en exil, a regagné Kinshasa samedi 8 mars dernier. Requinqué après avoir passé des vacances bien mérités au regard du travail abattu pendant les sessions précédentes, le président du sénat, aux dires des observateurs surpris de le voir débarquer à l’aéroport de Ndjili, avait le pas assuré et le visage déterminé d’un fonceur.

Un rendez vous important pour l’opposition

La rentrée parlementaire est très attendue, tant par l’opposition que par la majorité, pour parachever l’élaboration des lois devant réglementer les différents domaines de la vie nationale. Au Sénat, le travail s’annonce à la fois volumineux et important au regard des propositions et projets de loi à examiner pendant cette session ordinaire qui durera trois mois. Le vote du règlement intérieur de l’opposition, au cours d’une réunion que présideront les présidents des deux chambres du parlement, et la désignation ou l’élection du porte parole de l’opposition constituent les principales attentes des parlementaires de l’opposition au cours de cette session ordinaire. Etape décisive pour l’opposition qui pourra ainsi jouer un rôle qui lui sera reconnu par la constitution. La proposition de loi sur le financement public des partis politiques en cours d’examen au sein de la commission PAJ (politique, Administrative et juridique) du sénat, une fois adoptée, pourra se présenter comme une avancée significative dans le paysage politique de la RDC.

Les autres lois

La session de Mars permettra également l’examen de la loi sur l’Amnistie, décidée par le gouvernement en janvier dernier lors de la conférence sur la paix dans les Kivu. La loi sur la décentralisation constitue l’une des principales et importantes lois à examiner au cours de cette session, car elle tablera, non seulement sur l’organisation et le fonctionnement de la conférence des gouverneurs des provinces, mais aussi sur le statut, l’organisation et le fonctionnement des provinces elles-mêmes. Le fonctionnement du conseil supérieur de la Magistrature et la réforme du portefeuille de l’Etat feront également l’objet des deux propositions de loi à examiner.

En dehors des lois, une commission d’enquête parlementaire sur les mines attend d’être mise en place au cours de cette session ordinaire. La contribution du secteur minier pour évaluée à seulement un million de dollars dans le budget 2008 a fait l’objet d’une grande préoccupation du Sénat lors de l’examen de ce budget en décembre 2007. Surtout lorsqu’on sait que la minière KOL a affirmé payer à elle seule un million de dollars d’impôt à Kinshasa. Les sénateurs avaient réajusté temporairement la rubrique réservée aux recettes minières dans le budget 2008 à 13 millions de dollars. Et il revient à la commission d’enquête parlementaire du sénat à faire la lumière sur la contribution à l’Etat des recettes des entreprises minières. Le Révélateur

Related Posts with Thumbnails
Posté par Losako à 00:05 - Commentaires [1] - Permalien [#]

Commentaires sur Donné pour parti en exil : Léon Kengo wa Dondo à Kinshasa depuis le week end dernier

  • Assez avec vos ragots !

    L'heure est venue pour éclaircir tout malentendu sur les bruits vides de tout sens concernant les personnages politiques du sommet de l'Etat congolais.Ce qui est étonnant personne en parle à propos de l'état de santé de M.KABILA et s'y ajoute l'exile forcé de M. KENGO.Enfin,je sais que ce blog ne pas prêt à faire la propagande de l'équipe Kabila, maintenant je doute fort de la partialité d'information et la capacité d'analyse de mes confrères, à chacun de tirer ses conclusions...

    Guido EKEMBE

    Posté par ya fifi, 13 mars 2008 à 07:37 | | Répondre
Nouveau commentaire