LOSAKO

Le porte-voix de tous ceux qui cherchent vainement dans quel forum de ce monde, ils peuvent se faire entendre.. Oui, je veux donc parler au nom de tous les « laissés pour compte » parce que « je suis homme et rien de ce qui est humain ne m’est étranger ».

06 mars 2008

LA RD CONGO... LUMIÈRE D'AFRIQUE, ET SON OEUVRE EST SON OMBRE

125268Inga 3 va alimenter en électricité toute l’Afrique... d’ici 2021.

La réalisation du nouveau projet de construction du troisième barrage hydroélectrique du site d’Inga, dans la province du Bas-Congo, pourrait produire à terme, dans une quinzaine d’années, suffisamment d’énergie pour approvisionner toute l’Afrique australe. Selon une étude de préfaisabilité de la société canadienne SNC-Lavalin, les travaux de construction du barrage hydroélectrique d’Inga 3 pourraient commencer en 2009, pour un coût global de 3,6 milliards de dollars US.

L’agrandissement du complexe hydroélectrique d’Inga, dans la province du Bas-Congo, pourrait, grâce à la construction du barrage hydroélectrique Inga 3 d’ici 2021, produire suffisamment d’électricité pour alimenter toute l’Afrique australe.

Selon une étude de préfaisabilité financée depuis 2002 par l’Agence Canadienne pour le développement international (ACDI) et la SNC-Lavalin à hauteur de 1 781 233 dollars canadiens, les travaux de construction du barrage hydroélectrique d’Inga 3 pourraient débuter dès 2009.

Une étude présentée récemment au ministère congolais de l’Energie indique que les travaux se dérouleront en deux phases, la première s’étalera de 2009 à 2018 et la seconde de 2014 à 2021. Ce barrage aura une puissance installée de 4320 MW contre un total de 1770 MW pour Inga 1 et 2, les deux premiers barrages déjà opérationnels sur les chutes éponymes, a indiqué une source proche du ministère de l’énergie.

Selon une étude antérieure réalisée par la Société nationale d’électricité (SNEL) de la RDC, la réalisation de la première phase du projet devrait déjà permettre de répondre aux besoins en électricité de l’Afrique australe via le couloir ouest qui passe par l’Angola et la Namibie, de l’Afrique du nord, via la République du Congo, la République centrafricaine, le Tchad et le Soudan jusqu’en Egypte, et de l’Afrique de l’Ouest via l’Angola et la République du Congo jusqu’au Nigeria, dans le cadre des autoroutes de l’énergie au départ d’Inga.

snel_cables1_200SNEL: LE COURANT AUX ABONNÉS ABSENTS

Avec la construction de la centrale électrique d’Inga, l’une des plus importantes du monde, tous les espoirs étaient permis afin que des moyens conséquents obtenus pour le pays, l’on puisse fournir aux abonnés suffisamment de l’électricité, en dehors d’énormes besoins des usines et d’autres installations industrielles à travers la République Démocratique du Congo.

Mais comme on peut le constater partout au Congo, le courant est aux abonnés absents, de vieux câbles dénudés et non remplacés sur les avenues constituent un danger public permanent pour les piétons qui sont souvent victimes des cas d’électrocution généralement dans les eaux stagnantes des pluies ou sous le sol mou.

Tout le monde, du sommet à la base est sur le qui vive ne sachant que faire avec une société en dépit des plaintes de ses abonnés ne s’en fait de se corriger.

Pour l’instant, la SNEL semble rester impuissante devant le danger permanent qui guette la population congolaise avec tout ce que cela entraîne comme conséquences : insécurité, vols, assassinats, appareils électroménagers bousilles, etc... Le gouvernement congolais doit agir et prendre de mesure urgente (en attendant Inga-3) pour remédier à la situation devenue presque générale en République Démocratique du Congo.

La RDC dispose d’un potentiel hydroélectrique estimé à plus de 100.000 MW, dont 44.000 MW sont concentrés sur le sited’Inga et plus de 56.000 MW disséminés à travers le pays.

DANS L'OMBRE, LA RDC ÉCLAIRE TOUTE L'AFRIQUE DANS L'OBSCURITÉ DE L'HISTOIRE...

O.M...lueur de l'espoir

Related Posts with Thumbnails
Posté par Losako à 09:17 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires sur LA RD CONGO... LUMIÈRE D'AFRIQUE, ET SON OEUVRE EST SON OMBRE

Nouveau commentaire