LOSAKO

Le porte-voix de tous ceux qui cherchent vainement dans quel forum de ce monde, ils peuvent se faire entendre.. Oui, je veux donc parler au nom de tous les « laissés pour compte » parce que « je suis homme et rien de ce qui est humain ne m’est étranger ».

05 mars 2008

JOSEPH KABILA UN PRÉSIDENT HORS SERVICE... "ALLÔ... KABILA A L'EAU"

97518Mais quelle est cette attitude adoptée par le président de la République Joseph KABILA face à ce qui retentit comme un coup de force et se présente comme une rumeur scabreuse dans laquelle la responsabilité de l’Etat est engagée ?

La rumeur faisant état de déstabilisation du régime de Joseph KABILA a été abordée par la presse pro-gouvernementale (L'Avenir, Le Soft, Digitalcongo, etc...). Sur ce point, la presse pro-Kabila se demande pourquoi l’on en veut si tant à un homme à peine élu, un homme qui est en train de chercher à réaliser ses promesses de campagne ?

LES RUMEURS, DE PLUS EN PLUS FOLLES

Lancées avec l’assassinat par balles, elles se sont défaites dès que la télé à montré le chef de l’Etat en train de recevoir des lettres de créance des nouveaux ambas­sadeurs le 7 février dernier au Palais de la nation et présider le lendemain un conseil des ministres à la Cité de l’Union africaine.

Ces rumeurs ont fait état par la suite de l’assassinat par empoisonnement avant d’être balayées par d’autres *appari­tions du Président de la Répu­blique... Et maintenant c'est autour de “la maladie ou de la guérison du Chef de l’Etat ”.

*(Rien que les images télévisées montrant Joseph KABILA aux côtés des hommes d’Etat, des diplomates, d’opérateurs économiques nationaux ou expatriés)

La rumeur scabreuse a inspiré la presse pro-gouvernementale qui accuse les Mobutistes (KENGO, BEMBA, NGBANDA, BARAMOTO, etc...) sans les nommés de mener une bataille engagée au sommet de l'Etat pour la succession de Joseph KABILA et que la cohésion de l'Exécutif est menacée.

Mais les rangs des Saint Thomas ne désemplissent point...

A QUI LA FAUTE ?

POURQUOI LAISSER PERDURER TOUTES CES RUMEURS SI ELLES SONT FAUSSES ? POURQUOI KABILA NE SE MONTRE-T-IL PAS ? DE QUOI OU DE QUI KABILA A-T-IL PEUR... DE SON PEUPLE ?

POURQUOI TANT D'ÉNIGMES ENVELOPPÉES DE MYSTÈRE ?

On est dès lors en droit de se demander POURQUOI ne pas pousser plus en avant le président de la République, Joseph KABILA lui-même : << une caméra de la Télévision Congolaise et un micro, ça s’installe très simplement dans un salon ou une chambre du palais >> Pour démentir et mettre en veilleuse toutes ces folles rumeurs qui pourrissent la vie des pauvres Congolais.

LES CONGOLAIS ONT LE DROIT D'ÊTRE RASSURÉS PAR LE CHEF DE L'ETAT EN PERSONNE.

<< ON NOUS MONTRE DES VIELLES BANDES VIDÉOS DE KABILA >>, << LE PRÉSIDENT NE SORT PLUS, NE VOYAGE PLUS, IL EST CLOÎTRÉ CHEZ LUI COMME UN RAT >> << A L'HEURE DE LA RUMEUR PERSISTANTE VOUS CONTINUEZ A LONGUEUR DE JOURNÉE A NOUS MONTRER UN CONSEIL DES MINISTRES D'IL Y'A UN MOIS >> << CE QUI NOUS INTÉRESSE, C'EST DE VOIR LE PRÉSIDENT LUI-MÊME EN PERSONNE ET NON DES IMAGES TÉLÉVISÉES... LE PRÉSIDENT KABILA PEUT FAIRE UNE SIMPLE VISITE D'UN HÔPITAL PAR EXEMPLE... JUSTE POUR COUPER COURT AUX RUMEURS >>...réclament les Congolais.

ET SI... ?

Et si les choses étaient aussi compliquées qu’elles le sont, toute la classe politique congolaise serait peut-être très très embêtée.

S’il n’avait que des séquelles légères causées par balles, mais visibles (une paralysie faciale, un trouble de l’élocution, une boiterie), serait-il encore présentable et crédible en tant que chef de l’Etat ? Le pays accepterait-il que le Président ne s’adresse plus jamais à lui, ne reçoive plus un autre chef d'Etat, ne fasse plus de voyage à l’étranger ? Un timonier qui ne peut plus se montrer à la barre, est-il encore le timonier ?

Si le président ne pouvait plus s’exprimer clairement, par exemple, à cause d’un empoisonnement. Il ne pourrait peut-être même pas dire...qu'il veut lâcher les rênes. Et qui alors, prendrait la responsabilité de lui faire comprendre qu’il ne peut plus diriger le pays ?

Comme on connait les Kabilistes, ils auraient peut-être du mal à dire au Président de la République « Vous ne récupèrerez pas ce que vous avez perdu. » Et s’ils avaient le courage de le dire, ceux à qui ils le diraient auraient probablement du mal à l’entendre. Je veux dire : à l’avaler.

LA FIN ANNONCÉE...

Lorsqu’un président meurt brutalement, c’est triste, mais on sait quoi faire, Mzée KABILA nous l’a appris. Mais un président diminué et qui ne le saurait pas ou qui - à Dieu ne plaise ! - ne voudrait pas l’admettre, et à qui on n’oserait pas enlever les rênes du char de l’état parce qu’il s’y accroche, ce président-là, on en ferait quoi ?

Il faut faire une déclaration officielle de vacance du pouvoir; KENGO WA DONDO, le président du Sénat doit prendre le relais ; il faudrait quémander et ensuite faire "semblant de démocratie" en organisant des élections présidentielles...

Il s’agit d’une bataille capitale pour le pouvoir en place d’autant que les rumeurs qui secouent aujourd’hui la capitale ont un côté extrêmement pervers, dans ce sens qu’elles sont de nature à installer la suspicion au niveau des institutions de la République et empêcher ainsi toute collaboration franche devant favoriser une gestion saine et constructive de notre pays.

Le fait que les mêmes PPRDISTES (André KIMBUTA, un gouverneur non-élu et Evariste BOSHAB, un secrétaire général accusé de corruption) ont vu Joseph KABILA debout, marchant dans son palais, n’est pas rassurant en soi.

Si le président garde des séquelles...il ne voit pas bien et n'entend plus rien, comme en plus on sait qu’il ne parle pas bien non plus, un président privé de l’ouïe de la vue et de la parole n’est pas très opérationnel.

ALLÔ, ALLÔ... KABILA A L'EAU... RÉPONDEZ SVP... ALLÔ, KABILA A L'EAU !

O.M...système ya Wii... Il n'y a rien, mais vous sentez le danger

Related Posts with Thumbnails
Posté par Losako à 00:07 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires sur JOSEPH KABILA UN PRÉSIDENT HORS SERVICE... "ALLÔ... KABILA A L'EAU"

Nouveau commentaire