LOSAKO

Le porte-voix de tous ceux qui cherchent vainement dans quel forum de ce monde, ils peuvent se faire entendre.. Oui, je veux donc parler au nom de tous les « laissés pour compte » parce que « je suis homme et rien de ce qui est humain ne m’est étranger ».

01 mars 2008

Moïse Katumbi et Kyungu convoqués à Kinshasa

kyungu2moise_kat_3_3Le gouverneur du Katanga, Moïse Katumbi, et le président de l’Assemblée provinciale, Gabriel Kyungu wa Kammwanza, sont attendus incessamment à Kinshasa où ils devraient rencontrer le ministre de l’Intérieur, Denis Kalume Numbi.

Moïse Katumbi, signale-t-on, était absent de Lubumbashi hier, pour une mission à Likasi. Quant à Kyungu, c’est seulement hier qu’il a regagné Lubumbashi, en provenance de l’étranger.

S’agissant de l’objet de leur interpellation, les observateurs pensent qu’elle serait liée, pour les deux, à la récente affaire de la prise en otage du ministre des Affaires Foncières, Me Edouard Kabukapwa, par les militants de l’Unafec, au Park Hôtel. Moïse Katumbi devrait naturellement expliquer les péripéties de cet acte frisant l’outrage à l’autorité publique mais surtout le flottement qui a été constaté dans le dispositif de sécurité déployé devant le site où a failli avoir lieu un drame humain.

L’affaire de la plage artificielle aussi

L’on pense également que Moïse Katumbi devrait rendre compte à Denis Kalume de l’état d’exécution de la mesure gouvernementale interdisant les travaux de la plage artificielle que l’exécutif provincial était en train de faire aménager devant l’Hôtel Karavia. Cette mesure a été prise au motif que cet ouvrage n’était pas prioritaire et qu’il entrait dans des dépenses de prestige.

Nous apprenons, aux dernières nouvelles, que le gouvernement provincial du Katanga a décidé, au cours d’une de ses dernières réunions, de passer outre la décision du gouvernement central et de poursuivre les travaux d’aménagement de la fameuse plage artificielle, qu’il considère à la fois comme une source sûre de recettes et un site touristique qui ferait la fierté de la ville de Lubumbashi. Dans l’entendement des membres de l’exécutif du Katanga, les autorités de Kinshasa n’ont aucune raison de condamner leur entreprenant gouverneur à l’immobilisme. Certains pensent même que sa forte popularité dérangerait à 2.000 Km. Le quiproquo appelle certainement une franche explication entre les deux parties, sur fond d’un parfum de décentralisation.

Kyungu assume les actes posés par ses supporters

Rentré précipitamment à Lubumbashi, Gabriel Kyungu a rencontré ses fidèles au siège de son parti, l’Unafec. Devant une foule en délire, il a confirmé sa descente à Kinshasa en compagnie du gouverneur de province. Visiblement hors de lui, il a eu des mots peu tendres à l’endroit de tous ceux qui le contrarient. Il a souligné qu’il a accepté d’aller à Kinshasa en tant que simple citoyen et non en sa qualité de président de l’Assemblée provinciale.

S’agissant de la prise en otage du ministre des Affaires Foncières et des menaces de mort proférées à son endroit par ses militants, Kyungu wa Kumwanza a dit sans ambages qu’il assumait tout, bien qu’il était absent de Lubumbashi au moment des faits. Il a relevé que plusieurs ministres kasaïens séjournent au Katanga sans être inquiétés. Et si Edouard Kabukapwa a été malmené, c’est parce qu’il a « volé » le portefeuille ministériel destiné à l’Unafec, avec la complicité de Kisimba Ngoy.

Kabukapwa échappe à un lynchage à Likasi

Le ministre des Affaires Foncières, qui est allé inspecter des services et agents de son ministère dans la ville de Likasi, à une centaine de kilomètre de Lubumbashi, a échappé à un lynchage programmé par des militants de l’Unafec. Des sources crédibles indiquent qu’il a eu la bonne idée de passer plus tôt que prévu aux lieux qu’il devait visiter. Ce qui a fait que lorsque les manifestants qui tenaient à l’agresser se sont signalés, il avait déjà quitté Likasi.

Related Posts with Thumbnails
Posté par Losako à 00:12 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires sur Moïse Katumbi et Kyungu convoqués à Kinshasa

Nouveau commentaire