LOSAKO

Le porte-voix de tous ceux qui cherchent vainement dans quel forum de ce monde, ils peuvent se faire entendre.. Oui, je veux donc parler au nom de tous les « laissés pour compte » parce que « je suis homme et rien de ce qui est humain ne m’est étranger ».

31 janvier 2008

ETATS-UNIS : John Edwards se retire

pict_118911L'ancien sénateur démocrate John Edwards a annoncé officiellement mercredi son retrait de la course à l'investiture démocrate. "Il est temps pour moi de me retirer" de la course, a dit M. Edwards précisant qu'il avait parlé avec Hillary Clinton et Barack Obama et que les deux candidats démocrates encore en lice lui avaient promis de faire de la lutte contre la pauvreté le thème central de leur campagne. "Il se sont engagés à faire de la lutte contre la pauvreté et des inégalités économiques le thème central de leur campagne et, plus important, de leur présidence", a-t-il dit.

"C'est la cause de ma vie et maintenant j'ai leur engagement que ce sera leur cause", a-t-il ajouté. M. Edwards a annoncé son retrait de la course là où il l'avait commencée: dans un quartier déshérité de La Nouvelle-Orléans (Louisiane, sud) qui porte toujours les stigmates de l'ouragan Katrina survenu en 2005.

M. Obama a appelé mercredi plus d'une dizaine de milliers de ses partisans venus l'écouter à Denver à applaudir M. Edwards. M. Obama, dont l'équipe de campagne a reconnu qu'elle espérait pouvoir récupérer dans son camp un maximum de partisans de l'ex-sénateur de Caroline du Nord, a tenté de marier son message avec celui de son ancien concurrent: "John et (sa femme) Elizabeth Edwards croient profondément que les deux Amériques peuvent n'en faire qu'une", a assuré M. Obama, qui place sa campagne sous le signe du rassemblement du pays.

"Dans une période où la politique s'intéresse trop à voir qui a l'avantage, qui est en difficulté, (John Edwards) s'est constamment intéressé à ceux qui comptent", a lancé M. Obama. Mme Clinton a salué de son côté la "compassion et la conviction" de son ancien rival qualifié d'un "des plus grands champions" de la cause de ceux qui sont "souvent laissés pour compte".

Petit poucet du camp démocrate face aux deux favoris, M. Edwards, 54 ans, n'a pas réussi à faire mieux que second dans les caucus de l'Iowa. Dans toutes les autres consultations, il a terminé à la troisième place, assez loin de ses deux rivaux.

Avocat des classes moyennes sacrifiées, selon lui, au profit des milieux d'affaires qui dictent leur loi à Washington, M. Edwards avait considérablement durci son discours depuis sa campagne "optimiste, positive" de 2004. Ce discours séduisant lui avait permis de figurer sur le "ticket" de John Kerry comme candidat à la vice-présidence des Etats-Unis. Son ancien "co-listier" John Kerry a rejoint le camp Obama.

Durant toute sa campagne de 2008, de l'Iowa à la Caroline du Sud, M. Edwards a dénoncé "l'avidité" et la puissance "arrogante" des milieux d'affaires qui, selon lui, ruinent les classes moyennes.

Certains de ses thèmes ont été repris par Mme Clinton et M. Obama notamment sur la "honte" que représente l'existence de 47 millions de personnes sans couverture maladie ou des 200.000 anciens combattants qui vivent dans la rue.

Related Posts with Thumbnails
Posté par Losako à 14:24 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires sur ETATS-UNIS : John Edwards se retire

Nouveau commentaire