LOSAKO

Le porte-voix de tous ceux qui cherchent vainement dans quel forum de ce monde, ils peuvent se faire entendre.. Oui, je veux donc parler au nom de tous les « laissés pour compte » parce que « je suis homme et rien de ce qui est humain ne m’est étranger ».

31 janvier 2008

Choléra au Katanga (RDC): plus de 2.000 cas, dont 59 décès en un mois

goma8Plus de 2.000 cas de choléra dont 59 décès, ont été enregistrés depuis début janvier au Katanga, province minière du sud-est de la République démocratique du Congo (RDC), selon un nouveau bilan communiqué mercredi à l'AFP par l'ONG Médecins sans frontières (MSF).

"Depuis le 1er janvier, nous avons enregistré un total de 2.083 cas de choléra, dont 59 décès" dans trois différents sites de cette région, a déclaré à l'AFP Bertrand Perrochet, coordonnateur du Pool d'urgence Congo de MSF/Belgique.

Il y a une semaine, MSF avait donné un bilan de 1.463 cas, dont 30 décès, essentiellement répartis entre la capitale provinciale Lubumbashi, la cité minière de Likasi et la localité rurale de Bukama, situées respectivement à 120 et 300 km au nord-ouest de Lubumbashi.

A Bukama où MSF est intervenu début janvier, l'épidémie semble avoir été maîtrisée et les équipes d'urgence de l'ONG ont été déployées à Likasi, ville de plus de 300.000 habitants, pour assurer une bonne prise en charge médicale.

"A notre arrivée (la semaine dernière) à Likasi, plus de 60 nouveaux malades arrivaient chaque jour pour un centre d'une capacité de 35 personnes (...). Les conditions d'hygiène étaient catastrophiques", souligne MSF.

En un mois, l'ONG a enregistré 30 décès pour 687 cas dans la seule ville de Likasi.

MSF a mis en place dans cette cité une nouvelle structure médicale pour désengorger l'hôpital, dont l'approvisionnement en eau potable a été "amélioré", selon l'ONG.

"Nos équipes travaillent pour endiguer la progression de la maladie mais la courbe épidémiologique est toujours en hausse" à Likasi, a affirmé M. Perrochet.

A Lubumbashi, une ville de 1,3 million d'habitants, l'ONG appuie les efforts du ministère de la Santé dans la prise en charge des malades, dans deux Centres de traitement du choléra (CTC), installés dans des quartiers populaires de la ville.

Le choléra, infection intestinale hautement contagieuse, est mortel faute de traitement.

Related Posts with Thumbnails
Posté par Losako à 01:13 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires sur Choléra au Katanga (RDC): plus de 2.000 cas, dont 59 décès en un mois

Nouveau commentaire