LOSAKO

Le porte-voix de tous ceux qui cherchent vainement dans quel forum de ce monde, ils peuvent se faire entendre.. Oui, je veux donc parler au nom de tous les « laissés pour compte » parce que « je suis homme et rien de ce qui est humain ne m’est étranger ».

31 janvier 2008

RDC: 17 morts, des disparus et plus de 100 rescapés dans un naufrage sur le lac Tanganyika

lacDix-sept personnes sont mortes, "beaucoup" sont portées disparues et plus d'une centaine ont survécu après le naufrage de leur barge vendredi sur le lac Tanganyika, selon un nouveau bilan donné mercredi par les autorités de la République démocratique du Congo (RDC).

"Quatre nouveaux corps ont été trouvés. Le bilan est maintenant de 17 morts. Il y a 120 rescapés, mais il y a encore beaucoup de disparus", a déclaré à l'AFP Guibert-Paul Yav Tshibal, le vice-gouverneur du Katanga, province du sud-est de la RDC où le drame s'est produit.

"On ne sait pas combien il y avait de gens à bord. Il y avait beaucoup de +clandestins+", des passagers ayant généralement payé leur billet mais ne figurant pas sur le registre de bord, a-t-il précisé, joint par téléphone à Kalemie, ville la plus proche du lieu du drame.

Un précédent bilan communiqué par les services d'enquête du bureau maritime de Kalemie faisait état de 13 morts, de dizaines de disparus, de 17 rescapés identifiés et de plusieurs rescapés parmi les passagers irréguliers. Le registre de navigation ne comptait que 58 noms.

"J'ai été dépêché ici (à Kalemie) par le gouverneur, en déplacement à l'étranger, pour venir en aide à nos frères en détresse", a dit M. Yav Tshibal après avoir rencontré des rescapés et familles de victimes au port de Kalemie.

Il a affirmé avoir promis à tous "une aide" du gouvernorat, sans en indiquer la nature, après s'être recueilli sur les tombes des victimes fraîchement enterrées, non loin des rives du lac.

Selon le témoignage d'un rescapé joint par l'AFP et qui a requis l'anonymat, "il y avait au moins 150 personnes" à bord de la barge au moment de l'accident.

L'embarcation, une barge en bois, a coulé à environ 5 km de Kalemie, peu après avoir quitté ce port situé à près de 700 km au nord-est de la capitale provinciale Lubumbashi.

La barge d'une capacité de 9 tonnes assurait la liaison entre Kalemie et Moba, cité située à environ 150 km plus au sud, au bord du lac Tanganyika, frontière naturelle entre la RDC et la Tanzanie.

Selon les premiers éléments de l'enquête, l'accident serait dû "à une erreur de navigation" du pilote.

"Au lieu de prendre directement la direction de Moba, le conducteur a voulu aller récupérer un passager à Kibanga (à plus de 5 km au sud de Kalemie). Il faisait nuit et la barge a heurté une roche. Elle s'est cassée en deux", a expliqué à l'AFP le commissaire délégué à la navigation de Kalemie, Xavier Kasimbo.

Mercredi après-midi, alors que les recherches se poursuivaient pour récupérer les corps des victimes, des équipes de secours ont été dépêchées pour porter assistance à un autre bateau en difficulté sur le lac, à environ 90 km au sud de Kalemie, a indiqué M. Kasimbo.

"C'est un assez gros bateau. On ne sait pas combien de personnes sont à bord", a-t-il ajouté, précisant que l'embarcation pourrait avoir eu un problème mécanique ou être simplement en panne de carburant.

"Les secours sont partis cet après-midi (mercredi)", a-t-il a ajouté.

Un officier de police du bureau maritime de Kalemie a confirmé à l'AFP l'envoi de secours, précisant que le bateau n'était pas menacé de couler, mais avait besoin d'aide pour rejoindre le rivage.

Les accidents sont fréquents sur les lacs et rivières de RDC, notamment du fait de la surcharge des embarcations, du mauvais balisage des voies navigables et d'erreurs des pilotes, souvent peu formés.

Related Posts with Thumbnails
Posté par Losako à 00:27 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires sur RDC: 17 morts, des disparus et plus de 100 rescapés dans un naufrage sur le lac Tanganyika

Nouveau commentaire