LOSAKO

Le porte-voix de tous ceux qui cherchent vainement dans quel forum de ce monde, ils peuvent se faire entendre.. Oui, je veux donc parler au nom de tous les « laissés pour compte » parce que « je suis homme et rien de ce qui est humain ne m’est étranger ».

20 décembre 2007

Nord-Kivu (RDC): choléra et malnutrition s'ajoutent aux violences

kivu4Médecins Sans Frontières (MSF) a lancé mercredi "un cri d'alarme pour les populations du Nord-Kivu" frappées par le choléra et la malnutrition dans cette province de l'est de la République démocratique du Congo (RDC) en proie à des combats depuis la fin août.

"Les déplacements de populations sont incessants et se sont accrus avec l'intensification du conflit armé dans cette province de l'est de la RDC. Signe de l'aggravation de la situation humanitaire, la malnutrition se développe et le choléra se propage dans différentes régions du Nord-Kivu", indique MSF dans un communiqué.

"Les personnes déplacées ont souvent dû fuir à plusieurs reprises, depuis plusieurs années, et sont aujourd'hui à bout de forces", souligne l'ONG, qui maintient des programmes d'aide médicale dans les territoires de Rutshuru et Masisi, au nord et au nord-ouest de la capitale provinciale Goma.

Dans ces deux territoires, théâtres de combats impliquant essentiellement l'armée régulière et des soldats insurgés ralliés au général déchu Laurent Nkunda, mais aussi des miliciens locaux et étrangers, un habitant sur trois a été contraint de fuir son foyer.

Le Nord-Kivu compte désormais 800.000 déplacés de guerre, selon l'ONU.

A Rutshuru, MSF fait face, "pour la première fois" depuis 2005, à une épidémie de choléra, maladie mortelle dans 50% des cas si elle n'est pas traitée. Depuis la mi-novembre, "plus de 1.200 malades ont été traités par MSF dans la région et de nombreux patients continuent d'arriver".

MSF a par ailleurs traité plus de 1.600 malades du choléra depuis le mois de septembre dans la région de Goma.

L'ONG souligne que dans les camps de déplacés situés à 15 km à l'ouest de Goma - qui abritent plus de 45.000 personnes -, "les déplacés se plaignent du manque de nourriture. L'aide humanitaire reste en effet insuffisante dans ces camps, qui sont pourtant aisément accessibles".

Related Posts with Thumbnails
Posté par Losako à 00:47 - Permalien [#]