LOSAKO

Le porte-voix de tous ceux qui cherchent vainement dans quel forum de ce monde, ils peuvent se faire entendre.. Oui, je veux donc parler au nom de tous les « laissés pour compte » parce que « je suis homme et rien de ce qui est humain ne m’est étranger ».

02 décembre 2007

BELGIQUE: RIEN NE VA...

pict_114507

Après avoir été reçu samedi en début d'après-midi par le Roi auquel il a demandé à être déchargé de sa mission de formateur, Yves Leterme a fait une courte déclaration, successivement en néerlandais et en français, dans le péristyle du parlement.

"Le pays et ses habitants ont besoin d'un gouvernement fort et énergique. Mais je reste convaincu que cela n'est possible que moyennant la réalisation des réformes nécessaires", a notamment dit M. Leterme. "Je constate qu'il n'a pas été possible de trouver des accords clairs entre tous les partis à la table des négociations sur le contenu de ces réformes. J'estime qu'il n'est pas sérieux de continuer sans accord clair. Il est évident qu'un accord n'est possible qu'après concertation et moyennant un consensus", a-t-il ajouté.

Yves Leterme a rappelé que le pays a besoin "d'un gouvernement stable et de réformes qui permettent de prendre les problèmes des gens à bras le corps ainsi qu'un meilleur fonctionnement des institutions". "Avec d'autres, j'y ai travaillé sans relâche. Je l'ai fait avec une grande détermination, de la patience et avec la conviction que c'était indispensable pour l'avenir de notre pays. Dès le début, j'ai su que cela demanderait du temps", a encore dit l'ex-formateur.

M. Leterme a ajouté: "j'étais conscient que je prenais un risque aussi bien politique que personnel". Et de rappeler qu'un chemin considérable a été parcouru et qu'une base d'un bon accord de gouvernement permettant de répondre aux défis sociaux et économiques et de société a été construite. "Ces accords auraient pu constituer la base d'une politique à laquelle les citoyens ont droit", a noté Yves Leterme tout en ajoutant qu'il n'a cependant pas été possible d'arriver à des accords clairs en matière de réforme de l'Etat. Pour lui, il n'était dès lors pas sérieux de continuer sans de tels accords.

En conclusion, Yves Leterme a dit remercier les collègues qui, "de façon constructive, ont participé à la recherche de solutions". Et s'est dit lui-même disposer à continuer à y travailler.

Related Posts with Thumbnails
Posté par Losako à 10:37 - Permalien [#]