LOSAKO

Le porte-voix de tous ceux qui cherchent vainement dans quel forum de ce monde, ils peuvent se faire entendre.. Oui, je veux donc parler au nom de tous les « laissés pour compte » parce que « je suis homme et rien de ce qui est humain ne m’est étranger ».

16 novembre 2007

LOSAKO TV: Dieu voit tout... pour mes trésors (enfants)

 
Posté par Losako à 12:54 - Commentaires [1] - Permalien [#]
16 novembre 2007

Jean-Pierre Bemba: C'est moi ou bien rien du tout " Pas de retour, pas d’élections "

"Rien ne se perd, rien ne se créer, tout se transforme" L’homme a gardé toutes ses ressources morales, disent ses proches, malgré un congé médical qui avait tendance à se transformer en exil plus ou moins forcé. Son récent séjour d’environ une dizaine de jours à Bruxelles en a fourni la preuve par le nombre des contacts et la qualité des interlocuteurs du Chairman. Début avril, le leader du MLC avait quitté Kinshasa dans des circonstances dramatiques. Officiellement pour des raisons de santé liées à une jambe malade.... [Lire la suite]
Posté par Losako à 12:10 - Commentaires [3] - Permalien [#]
16 novembre 2007

Nord-Kivu (RDC): l'armée présente des prisonniers insurgés à la presse

MISE EN SCÈNE ???Les Forces armées de République démocratique du Congo (FARDC) ont exhibé jeudi deux prisonniers, présentés comme des insurgés ralliés à l'ex-général Laurent Nkunda, au cours d'une conférence de presse à Goma, capitale du Nord-Kivu (est). L'un de ces hommes, blessé par balle à une jambe, a été "fait prisonnier" mercredi, lors d'une opération de ratissage dans la zone de Mugunga (à 15 km de Goma), où une position militaire a été attaquée mardi par les hommes de Nkunda, a déclaré le général Vainqueur... [Lire la suite]
Posté par Losako à 12:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
16 novembre 2007

LOSAKO NEWS EN BREF: Un gouvernement pour mettre fin à la crise politique au Burundi...

BURUNDI: La présidence de la République du Burundi a annoncé mercredi à Bujumbura la formation d'un nouveau gouvernement, incluant des membres des deux partis de l’opposition. Ce gouvernement devra aider à mettre fin à la crise institutionnelle qui durait depuis plusieurs mois, avec une Assemblée nationale paralysée et un chef de l'Etat qui n'avait pas de majorité. Le président Pierre Nkurunziza proposait des projets de loi que les députés refusaient de voter. Le Burundi va peut-être écrire maintenant une nouvelle page de son... [Lire la suite]
Posté par Losako à 00:01 - Commentaires [0] - Permalien [#]