LOSAKO

Le porte-voix de tous ceux qui cherchent vainement dans quel forum de ce monde, ils peuvent se faire entendre.. Oui, je veux donc parler au nom de tous les « laissés pour compte » parce que « je suis homme et rien de ce qui est humain ne m’est étranger ».

25 octobre 2007

Cintrez les angles !

Aconseil_ministresvant d’agir, dit-on, il faut réfléchir. C’est justement pourquoi le remaniement de l’équipe gouvernementale tarde à s’opérer. Toujours est-il que cette épineuse question reste encore d’actualité et plonge nombreux, parmi les ministres à de sévères insomnies.
Le Chef de l’Etat, Joseph Kabila, en visite aux pays de l’Oncle Sam pour des entretiens avec son homologue Georges Bush avait déjà prévenu qu’une évaluation devrait se faire pour donner beaucoup plus de moyens au Gouvernement afin d’atteindre ses objectifs pendant ce premier quinquennat.
En effet, les observateurs qui suivent de près différentes actions gouvernementales sont d’avis que la taille de cette équipe, loin de constituer un motif d’efficacité, se révèle être plutôt un handicape majeur. De plus, la prestation de la plupart des ministres est loin de répondre aux attentes voulues simplement parce qu’ils brillent par une mollesse indescriptible. Encore qu’il ne s’agissait que de satisfaire tous ceux qui avaient œuvrer pour la victoire de Joseph Kabila aux élections présidentielles de 2006.
Faudrait-il continuer sur cette lancée pour le reste du mandat alors que les résultats attendus sont maigres ? Joseph Kabila continuera-t-il à appliquer l’accord électoral quand bien même les affaires de l’Etat piétinent au lieu de répondre aux desideratas du peuple ? Le Chef de l’Etat ne sait-il pas que cet accord le tient au cou comme la corde d’un pendu. Va-t-il continuer à se laisser faire pour subir le châtiment suprême lors des prochaines échéances électorales de 2011 ?
Tous les faits susmentionnés et tous les questionnements cumulés sont de nature à pousser le Chef de l’Etat, dès son retour à Washington, d’agir pour donner une nouvelle impulsion au Gouvernement en y écartant tous les bois morts pour les remplacer par d’autres ministres plus compétents.
Pour y parvenir, il n’y a plus à se leurrer, le Chef de l’Etat devra développer une ouverture qui puisse lui permettre de cintrer les angles. Puiser des compétences dans l’opposition parlementaire et extraparlementaire constituerait un atout majeur. Puisqu’en définitive, Joseph Kabila est le Président de tout le monde.
D’ailleurs, la naissance du courant réformateur au sein du Mouvement de Libération du Congo, MLC, parti politique du sénateur Jean-Pierre Bemba Gombo constitue un signal fort que Kabila ne devra pas louper pour faire une percée au sein de l’opposition.
Parmi les avantages que les analystes ne se refusent d’épingler, la cassure des fronts. Outre le front militaire dans la partie Est de la République Démocratique du Congo, il y a surtout le front social qui se dessine en perspective avec Mbudi pour la fin de ce mois d’octobre, la bourse des étudiants qui se paient difficilement…

Related Posts with Thumbnails
Posté par Losako à 00:35 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires sur Cintrez les angles !

Nouveau commentaire