LOSAKO

Le porte-voix de tous ceux qui cherchent vainement dans quel forum de ce monde, ils peuvent se faire entendre.. Oui, je veux donc parler au nom de tous les « laissés pour compte » parce que « je suis homme et rien de ce qui est humain ne m’est étranger ».

21 octobre 2007

F1: LA TERRIBLE DÉSILLUSION... HAMIL...ETONNE !

pict_110682Incroyable dernier grand prix de la saison ! Après moult péripéties, Kimi Räikkönen a décroché au Brésil sa 6e victoire cette saison et son premier titre de champion du monde, devant des McLaren aussi déçues que décevantes.

Le flop : McLaren-Mercedes
Un cauchemar de 71 tours. Tel est le bilan du dernier grand prix de la saison pour McLaren, qui aura tout perdu au Brésil. Premier accusé, Hamilton aura vécu dix premiers tours en enfer, entre son freinage raté face à Alonso, une sortie de route évitée de justesse et 30 secondes de perdus lorsque sa voiture se mettait au ralenti, sans doute en raison d’un problème de boîte de vitesses. Deuxième accusé, les tacticiens de l’écurie anglaise, dont le choix de faire passer Hamilton sur trois arrêts aux stands n’a finalement guère porté ses fruits. Et enfin, troisième accusé, Fernando Alonso, transparent comme rarement et incapable de défendre sa place face à… Kubica. De toute évidence, l’Espagnol n’a jamais cru en ses chances d’être champion et a rendu les armes bien tôt…

Le chiffre : 1
Soit le nombre de point qui sépare Kimi Räikkönen, le nouveau champion du monde, de ses deux dauphins, Lewis Hamilton et Fernando Alonso. Un écart jamais vu dans l’Histoire de la Formule 1 entre le premier et le troisième à l’issue du championnat.

BRAVO HAMILTON... TU AS RÉALISÉ UNE SAISON EXCEPTIONNELLE... POUR UN ROOKIE... BRAVO !!!

«C'est évident que je suis déçu de cette fin, après avoir mené aussi longtemps cette saison et finalement ne pas être champion. Mais je dois relativiser : ce n'était que ma première saison en F1 et je pense que j'ai été très bon. Je suis encore très jeune et j'ai de nombreuses années devant moi pour me permettre d'accomplir mon rêve de devenir champion du monde. Je dois remercier tout le monde dans l'équipe pour tout ce qu'ils ont fait pour moi cette année. Sans eux et tout ce travail, je n'aurais jamais obtenu ce résultat», rappelait le coureur Britannique à l'issu du Grand Prix du Brésil.

Related Posts with Thumbnails
Posté par Losako à 23:22 - SPORT - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires sur F1: LA TERRIBLE DÉSILLUSION... HAMIL...ETONNE !

Nouveau commentaire