LOSAKO

Le porte-voix de tous ceux qui cherchent vainement dans quel forum de ce monde, ils peuvent se faire entendre.. Oui, je veux donc parler au nom de tous les « laissés pour compte » parce que « je suis homme et rien de ce qui est humain ne m’est étranger ».

25 août 2007

François Bozizé : Bangui n’a jamais retiré sa plainte contre Jean-Pierre Bemba

Pour le Président centrafricain François Bozizé contrairement à ce que certains pensent, la République Centrafricaine n’a jamais retiré sa plainte contre Jean-Pierre Bemba.bozize_jkabila

Arrivé jeudi dans la soirée à Kinshasa pour une visite d’amitié, le président centrafricain, François Bozizé, est reparti à Bangui hier vendredi 24 août. Avant de s’envoler pour son pays, il s’est en­tretenu pendant une heure, au Palais de la na­tion avec son homologue congolais, Joseph Kabila Kabange. L’entretien entre les deux chefs d’Etat a tourné autour des ques­tions de la coopération entre Kinshasa et Bangui. Ils ont également évoqué le problème de la réouverture de la frontière entre la République Centrafricaine et la République Démocrati­que du Congo. En effet, depuis l’inter­vention à Bangui en 2002 des éléments de Jean-Pierre Bemba, alors chef rebelle, la frontière entre les deux pays avait été fer­mée et elle l’est restée jus­qu’aujourd’hui.

Cette fer­meture a eu des consé­quences néfastes sur l’économie du Nord de l’Equateur, notamment à Gbadolite et autres locali­tés de cette province qui font le commerce avec Bangui. Dernièrement, des commerçants Congolais, avaient lancé un cri de dé­tresse afin que cette fron­tière soit réouverte.

Le pré­sident Bozizé a souligné que Bangui avait préféré d’abord que l’armée régulière congolaise réoccupe cette partie du pays avant d’envisager sa réouver­ture. “ Nous avons discuté de ce problème avec le président Kabila. A mon re­tour à Bangui, nous allons prendre des mesures pour ouvrir la frontière entre Bangui et Zongo“, a promis François Bozizé. Par ailleurs, du côté jardin Mmme Olive Kabila et Monique Bozizé se sont entretenues aussi au Palais de  la nation.

Au cours de la conférence de presse qu’il a animé au salon d’honneur de l’aéroport international de N’Djili, le président de la RCA a indiqué que les re­lations entre les deux pays sont au beau fixe. “Il n’y a aucun nuage dans nos re­lations. La RDC peut comp­ter sur la RCA au plan sécuritaire. Vous avez constaté le climat qui règne entre nos deux pays, il n’y a pas de problème de fron­tière ni sécuritaire “, a-t-il déclaré.

La plainte contre J-P Bemba maintenue

Concernant l’évolution de l’instruction sur la réqui­sition d’information de la Cour pénale internationale (CPI) au sujet de l’interven­tion des éléments du MLC à Bangui, il a laissé enten­dre qu’il appartient à la CPI de répondre. Il a ajouté que la justice a toujours été trop lente, il faut donc beaucoup de temps pour réunir toutes les preuves avant que la CPI ne se mette en branle. Toutefois, François Bozizé a tenu à préciser que, contrairement à ce que certains pensent, la République Centrafricaine n’a jamais retiré sa plainte contre Jean-Pierre Bemba. “II n’en est pas question. A ma con­naissance, il n’y a rien de cela “, a-t-il martelé.

pict_100363Il faut souligner que François Bozizé revenait d’une visite de travail de 48 heures en Ouganda. Lors du tête-à-tête qu’il a eu avec Joseph Kabila, il lui a transmis les salutations de Yoweri Museveni Kaguta. Il a précisé qu’il n’avait aucun message particulier. Seule­ment, pense-t-il, le prési­dent ougandais est disposé à s’entretenir avec son ho­mologue congolais. “Je n’avais pas un message précis me confié par le pré­sident Museveni. Je laisse aux deux chefs d’Etat de s’entretenir “, a-t-il dit.

Sur le volet de la politi­que intérieure de la RCA, François Bozizé a exprimé sa surprise des déclara­tions de l’ancien chef re­belle Abdoulaye Mesquine. Nous avons signé un accord en février 2007 que la partie gouvernementale respecte normalement. C’est dans ce cadre là que nous avons nommé M. Mes­quine Conseiller auprès du président de la République afin qu’il puisse entrepren­dre des dispositions pour le cantonnement de ses combattants, leur insertion dans la vie militaire ou ci­vile. Malheureusement, il se trouve en Libye où nous sommes surpris qu’il fait des déclarations dans le sens contraire de l’accord “, a souligné le président Centrafricain.

Rappelons que la délé­gation du président Fran­çois Bozizé était composée de M. Come Zumara, minis­tre des Affaires étrangères, Dieudonné Stanislas Mbango, conseiller politi­que du chef de l’Etat,  Francois Bozizé et le directeur de cabinet du ministre cen­trafricain de la Défense.

Related Posts with Thumbnails
Posté par Losako à 19:10 - Commentaires [1] - Permalien [#]

Commentaires sur François Bozizé : Bangui n’a jamais retiré sa plainte contre Jean-Pierre Bemba

  • bangui c est la pays evoluier

    bangui cest trs belle

    Posté par siobouakama, 26 juin 2009 à 16:30 | | Répondre
Nouveau commentaire