LOSAKO

Le porte-voix de tous ceux qui cherchent vainement dans quel forum de ce monde, ils peuvent se faire entendre.. Oui, je veux donc parler au nom de tous les « laissés pour compte » parce que « je suis homme et rien de ce qui est humain ne m’est étranger ».

23 août 2007

Ngundjolo intègre sa garde rapprochée dans les rangs des FARDC

107492Le processus de désarmement, de démobilisation et de réintégration (DDR) des groupes armés en Ituri a connu une avancée significative le mardi 21 août 2007. Mathieu Ngundjolo, ancien leader du Mouvement des Révolutionnaires Congolais (MRC), a présenté 13 membres et 5 officiers de sa garde rapprochée pour intégrer officiellement les rangs des FARDC.

La cérémonie officielle de cette intégration a eu lieu devant la tribune officielle de Bunia, moins d’une semaine après la date butoir imposée à tous les chefs des anciens groupes armés pour déposer la liste de tous leurs combattants aspirants au DDR

La présence aussi à cet évènement de Cobra Matata, l’ancien leader du Front des Nationalistes et Intégrationnistes (FNI), un autre groupe armé concerné par le processus DDR III en cours, était hautement significative et symbolique. Elle est interprétée comme le signe de son attachement au processus en cours et son soutien au geste posé ce jour.

Le colonel présidant de cette cérémonie a placé l’évènement sous le signe «de la paix, de la volonté et du développement pour prouver à la population de l’Ituri et à la communauté internationale que le processus (DDRIII) a bien commencé et doit faire son chemin».

C’est donc en présence d’une foule nombreuse et de nombreuse personnalités comprenant le directeur du bureau de la MONUC en Ituri, Charles Gomis, du général Azam, Commandant de la Brigade de l’Ituri de la MONUC, des représentants des agences des Nations Unies à Bunia, des autorités administratives et militaires congolaises ainsi que de certains parlementaires nationaux et provinciaux de l’Ituri que l'ancien leader du MRC, le colonel Mathieu Ngundjolo a prit la parole.

Par cet acte, a-t-il dit, il a voulu marqué sa volonté à poursuivre le processus de paix en Ituri et son engagement pour le succès de l’opération de désarmement en cours et qui est dans sa troisième et dernière phase. Il a « remercier la communauté internationale pour l’effort qu’elle a consenti pour les aider à rejoindre la communauté congolaise».

Il a conclut son adresse en invitant «les hommes encore en brousse à me rejoindre et à intégrer le processus sans tarder».

Le chef du sous bureau du PNUD à Bunia, Jonas Mfouatié, a, pour sa part, salué l’acte du colonel Ngundjolo et lancé un appel à tous les Ituriens pour «faire l’effort pour passer de l’étape de la guerre à celui de la reconstruction».

Le commissaire de district adjoint, M. Rwabona Mugabe aussi prit la parole pour qualifier la manifestation de «très important» car elle représente «une concrétisation de la volonté de la population».

Commentant plus tard cette cérémonie, M. Charles Gomis, Directeur du Bureau de la MONUC Ituri a dit: «Je ne peux que me réjouir et saluer de telles décisions qui concourent à faire avancer le processus de paix en Ituri et à renforcer le sens de sécurité chez tous les Ituriens. Il nous faut cette sécurité avant de véritablement parler de reconstruction en Ituri. J’encourage les autres anciens leaders des groupes armés à suivre cet exemple».

Related Posts with Thumbnails
Posté par Losako à 22:47 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires sur Ngundjolo intègre sa garde rapprochée dans les rangs des FARDC

Nouveau commentaire