LOSAKO

Le porte-voix de tous ceux qui cherchent vainement dans quel forum de ce monde, ils peuvent se faire entendre.. Oui, je veux donc parler au nom de tous les « laissés pour compte » parce que « je suis homme et rien de ce qui est humain ne m’est étranger ».

28 juin 2007

La Bracongo en perte de vitesse ! : Reddy, Kester Emeneya et Karpama interpellés !

928073258reddyKester Emeneya, Reddy Amisi, Fally Ipupa, Bill Clinton, Koffi Olomide et Le Karpama sont parmi les artistes musiciens de renommée que la Brasserie du Congo (Bracongo) a choisi pour l’accompagner dans le marketing de sa bière de référence, Skol.
Au début, quand ils on signé leur contrat de sponsoring, les choses marchaient à merveille. Il ne pouvait pas se passer un week-end sans qu’un concert soit organisé dans un coin ou quartier d’une commune de Kinshasa.
A travers la pluie des albums largués sur le marché, notamment : «Je m’appelle-toi» de Karmapa, « 25 minutes jugement dernier» de Trinita Bush et «Compteur à zéro» avec Bailo Canto, les productions scéniques organisées par la Bracongo étaient des occasions attrayantes.
Et la promotion de la bière se faisait en bonne et due forme. Les fanatiques ont prouvé leur fidélité en suivant le mot d’ordre des leurs idoles, ces artistes musiciens sponsorisés par la Skol.
La Bracongo en perte de vitesse !
Aujourd’hui, les choses ont changé. A l’instar d’Adolphe qui était le premier à être chassé de l’Ecurie «Matisa pression», Reddy et Karmapa sont dans les collimateurs et peut-être qu’ils seront bientôt expulsés de la Bracongo-Skol.
D’après nos sources, ces vedettes sont reprochées d’improductivité et de manque de performances.
Sur le plan artistique, l’entreprise brassicole ne tire aucun profit de leur service. Le patron de la Casa do Canto et de Rive Droite sont aujourd’hui qualifiés de bois morts auprès de leur sponsor.
Conséquence, malgré les tapages publicitaires que fait la direction de marketing la Bracongo à travers les télévisions, les radios et les journaux, la Skol ne se vend plus comme avant.
Liquidation de stock !
A cause de l’improductivité de ses collaborateurs artistes, la brasserie accumule aujourd’hui beaucoup des stocks non vendus.
Non seulement que la firme est trahi par ses partenaires mais aussi elle manque une machine ultramoderne, de haute technologie appelée «Pasto» qui permet de conserver la bière pendant longtemps», affirme une source requérant l’anonymat.
Alors, que faut-il faire face à ce stock ? Faut-il le jeter, distribuer gratuitement ou encore vendre à bas prix ? Surtout à un moment précieux que le pays fête son 47ème anniversaire de sa souveraineté nationale et internationale. Ce faisant, il ne s’agit pas seulement d’offrir aux consommateurs la bière à moins cher pour mieux célébrer la fête ; les dessous des cartes ce qu’il s’agit en réalité de liquider un stock important que la Bracongo n’a pas vendu dans l’ensemble du pays.

Related Posts with Thumbnails
Posté par Losako à 01:02 - MUSIQUE - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires sur La Bracongo en perte de vitesse ! : Reddy, Kester Emeneya et Karpama interpellés !

Nouveau commentaire