LOSAKO

Le porte-voix de tous ceux qui cherchent vainement dans quel forum de ce monde, ils peuvent se faire entendre.. Oui, je veux donc parler au nom de tous les « laissés pour compte » parce que « je suis homme et rien de ce qui est humain ne m’est étranger ».

10 juin 2007

Promesses du G8 à l'Afrique: Bush it !... Des raisons d'être "sceptique"

SGELe Premier ministre éthiopien, Meles Zenawi, a estimé samedi qu'il y avait des raisons d'être "sceptique" sur les promesses à l'Afrique du G8, qui a notamment annoncé une aide de 60 milliards de dollars pour la lutte contre les pandémies, même si des "progrès" ont été enregistrés.

"Il y a beaucoup de raisons d'être sceptique, mais des progrès significatifs ont été faits", a déclaré M. Meles lors d'une conférence de presse à Addis Abeba.

"Mais les dirigeants africains n'étaient pas là pour demander de nouvelles promesses de dons, mais bien pour demander que les anciennes promesses soient tenues", a-t-il insisté.

M. Meles a cependant reconnu que "le simple fait que le G8 s'engage sur l'Afrique constitue un mouvement dans la bonne direction (...) Les nouvelles promesses de dons dans le domaine de la lutte contre le VIH-sida et le paludisme et en faveur de l'éducation primaire sont bienvenues".

Une organisation sénégalaise pour l'annulation de la dette du tiers-monde a quant à elle jugé "creuses" et "consternantes" les récentes promesses du G8 envers l'Afrique, rapporte samedi l'Agence de presse sénégalaise (APS, publique).

"Année après année, le G8 n'en finit plus de se contenter de proclamations creuses qu'il n'a nullement l'intention de tenir", indique l'APS, citant un communiqué de la section locale du Comité pour l'annulation de la dette du tiers-monde (CADTM).

"A propos de l'aide à l'Afrique, le G8 se fend une fois de plus d'une promesse qui ne coûte pas grand-chose. Le doublement de l'aide d'ici 2010, promis à Gleneagles (Ecosse) en 2005, a été répété, mais les derniers chiffres publiés sont catastrophiques", selon l'ONG sénégalaise qui juge ces promesses "consternantes"

Régulièrement accusé de négliger l'Afrique, le G8 a tenté de reprendre l'initiative en promettant 60 milliards de dollars au continent pour la lutte contre le sida, le paludisme et la tuberculose.

La moitié sera prise en charge par les Etats-Unis, qui avaient déjà promis fin mai un doublement de leur aide dans ce domaine à 30 milliards de dollars.

Les Etats-Unis, l'Allemagne, la Russie, la France, le Royaume-Uni, le Japon, le Canada et l'Italie ont aussi réaffirmé leur engagement pris il y a deux ans de doubler le montant de leur aide à l'Afrique en 2010 par rapport à 2004. Ce qui représenterait une enveloppe supplémentaire de 50 milliards de dollars par an à cette date.

Related Posts with Thumbnails
Posté par Losako à 10:41 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires sur Promesses du G8 à l'Afrique: Bush it !... Des raisons d'être "sceptique"

Nouveau commentaire