LOSAKO

Le porte-voix de tous ceux qui cherchent vainement dans quel forum de ce monde, ils peuvent se faire entendre.. Oui, je veux donc parler au nom de tous les « laissés pour compte » parce que « je suis homme et rien de ce qui est humain ne m’est étranger ».

03 juin 2007

Koffi Olomide indésirable à Londres

koffi_olomide_155

Ces exilés pour la plupart économiques ne peuvent prétendre avoir le monopole du patriotisme face à leurs compatriotes restés en Rdc. Et leur hooliganisme est une honte de la part des citoyens censés être par leur comportement les dignes ambassadeurs de leurs pays.

Un producteur anglais a invité des artistes musiciens de différentes nationalités possédant une certaine renommée à se produire, à tour de rôle, pendant une semaine à Londres. Koffi Olomide était programmé pour jouer le samedi 26 Mai 2007. Malheureusement pour les  « patriotes combattants » ont levé une « fatwa » contre lui qui, non seulement est interdit de jouer, mais également de séjourner au Royaume Uni. Ils ont menacé  le producteur de représailles si jamais il passait outre cette fatwa. Le producteur n’avait d’autre choix que de s’incliner tout en regrettant, amèrement, la dépense déjà effectuée en ce qui concerne cet artiste. Koffi Olomide ne s’est pas produit et sa présence n’a pas été signalée à Londres le week-end dernier. Enfin, la lutte  des « patriotes combattants » connaît un rebondissement par la participation des ressortissants jamaïcains aux cotés des combattants congolais. Affaire à suivre.

Quand on sait qu’il y a des considérations avant tout politiques qui justifient le comportement de ces Congolais établis en Grande Bretagne, on ne peut que condamner leurs actes puisque relevant de l’intolérance, Ces exilés pour la plupart économiques ne peuvent prétendre avoir le monopole du patriotisme face à leurs compatriotes restés en RDC. Et leur hooliganisme est une honte de la part des citoyens censés être par leur comportement les dignes  ambassadeurs de leur pays.

Related Posts with Thumbnails
Posté par Losako à 17:30 - MUSIQUE - Permalien [#]