LOSAKO

Le porte-voix de tous ceux qui cherchent vainement dans quel forum de ce monde, ils peuvent se faire entendre.. Oui, je veux donc parler au nom de tous les « laissés pour compte » parce que « je suis homme et rien de ce qui est humain ne m’est étranger ».

17 mai 2007

Papa Wemba Koffi : de nouveau la guerre

Wemba_180Tout a semblé baigner dans l’huile au sein de l’Amc jusqu’au moment où l’orchestre de Koffi Olomide été marqué par une forte hémorragie qui lui a fait perdre ses meilleurs éléments.

Entre Papa Wemba et Koffi Olomide, c’est comme dans un couple infernal où les élans de bonne humeur alternent avec des disputés. Bien heureux le chroniqueur de musique qui pourra livrer à l’opinion, le nombre des disputés qui ont opposé ces deux artistes-musiciens. Pour ces derniers temps, on peut rappeler la convivialité au début de l’AMC. Mais, on ne peut l’oublier, avant cela, des injures crues comme « Shamazulu » et « Mutu nguba », que les deux tourtereaux ont échangées. C’est que le passé des deux hommes hante toujours leurs esprits. Papa Wemba est habité par un certain complexe de supériorité du fait que, sur le plan musical, c’est lui qui a « créé » Koffi Olomide qui, dit-il, il demandait de faire son lit ou de le servir. Tandis que Koffi Olomide, vu ses prouesses, cherche à rétablir les équilibres, en démontrant qu’il n’est plus « le garçon de courses » d’hier. D’où les inévitables disputes...

L’embellie avec Maïsha Park...

Mais, avec la création de l’Amicale des Musiciens Congolais que l’on désigne sous l’appellation de « Maïsha Park », les deux artistes-musiciens ont donné l’impression de la paix. Le ciment des intérêts avec la politique de la main tendue aux autorités, préconisée par le vice-président chargé des stratégies, Koffi Olomide, a joué le rôle de levain dans la pâte.

Ainsi, les JKK, Z’Ahidi Ngoma, Liwanga... ont, par leurs libéralités, aidé les deux leaders a entretenir l’illusion des amitiés sincères. Mais, hélas, en réalité, il n’y avait rien de tel. D’ailleurs, le mystère sur l’initiative de la fondation de l’AMC, constituait un élément potentiel de division. Pour Koffi Olomide, c’est lui le fondateur. Pour les Papa Wemba, Wazekwa, Adolphe... l’idée est partie de Tshala Muana.

La démission  de Koffi Olomide ou l’élément déclencheur de la nouvelle guerre...

koffi_olomide_155
Tout a semblé baigner dans l’huile au sein de l’AMC jusqu’au moment où l’orchestre de Koffi Olomide a été marqué par une forte hémorragie qui lui a fait perdre ses meilleurs éléments. Ne pouvant pas puiser dans l’orchestre de Werrason pour colmater les brèches comme il l’aurait bien voulu, il n’avait d’autre choix que de regarder ailleurs.

Ainsi, face aux décisions de l’AMC sur le recrutement des musiciens engagés ailleurs et la survie de son orchestre, le choix est clair. Or, il ne pouvait pas débaucher les Gesac de Wazekwa et autres musiciens d’Adolphe et Bill Clinton, tout en soutenant les regards de ces derniers lors des réunions de l’AMC.

D’où d’abord la stratégie de boycotter les réunions puis de démissionner  carrément. Naturellement, Papa Wemba dont on a tort de croire qu’il craint Koffi Olomide, n’a pas tardé de dénoncer le débauchage des musiciens des autres par Koffi Olomide. Avant de carrément refuser de le prendre au téléphone pour écouter « ses mensonges ».

Un proche de Bokul temoigne: « Koffi Olomide est un récidiviste, un incorrigible. Il aime tout foutre en moule. Pour ensuite téléphoner à Papa Wemba pour assigner à ce dernier le rôle de Papa-Solution. Pour cette fois, Bokul a dit niet ».

Notre interlocuteur n’avait rien inventé. Pour preuve, dans une interview accordée à Visa alors que Koffi Olomide séjournait à Paris, Papa Wemba ne s’est pas fait prier pour envoyer quelques piques à Koffi Olomide. Il a d’abord qualifié la démission de « Antoine Makila Mabe » de « poisson d’avril »...

Related Posts with Thumbnails
Posté par Losako à 13:45 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires sur Papa Wemba Koffi : de nouveau la guerre

Nouveau commentaire