LOSAKO

Le porte-voix de tous ceux qui cherchent vainement dans quel forum de ce monde, ils peuvent se faire entendre.. Oui, je veux donc parler au nom de tous les « laissés pour compte » parce que « je suis homme et rien de ce qui est humain ne m’est étranger ».

12 mai 2007

KENGO ALIE BANGO 3 POINTS...BALL YA LIKOLO ET VIVE LA DEMOCRATIE !

99009Fini le suspense. L’élection des membres du bureau définitif du Sénat a livré son secret. L’événement a consacré Léon Kengo wa Dondo, candidat indépendant proche de l’UN, qui a été élu président au détriment de Léonard She Okitundu, pourtant représentant de l’Alliance de la majorité présidentielle (AMP). En somme, le scrutin est riche en enseignements.

Léon Kengo wa Dondo, candidat indépendant proche de l’Union pour la nation (UN) de J.P. Bemba, a été élu président du bureau définitif du Sénat par 55 voix contre 49 à son adversaire, candidat de l’Alliance de la majorité présidentielle, Léonard She Okitundu.

Très serrée, l’élection a déjoué tous les pronostics tant il est vrai que le candidat de l’AMP partait favori. Cette impression a gagné l’opinion surtout après le désistement du troisième candidat, Mgr Marini Bodho, président sortant du Sénat de la transition. C’est aussi le fait que sur papier, l’AMP disposait de plus des sénateurs que l’Union pour la nation et le bloc des indépendants. Mais l’effet de surprise a été total quand la victoire est revenue à l’ancien Premier ministre de Mobutu.

Au poste de 1er vice-président du bureau, le vote a été serré. Il a fallu procéder au deuxième conformément à l’article 20 du Règlement intérieur du Sénat pour départager Jacques Tshibombo Mukuna à Edouard Mokolo wa Pombo, tous deux candidats indépendants. Au terme du premier tour, les deux candidats avaient réuni chacun 51 voix. Mais à l’issue du deuxième tour, toujours aussi serré, Edouard Mokolo wa Pombo a été élu premier vice-président avec 53 voix contre 52 à Tshibombo Mukuna.

Le poste de deuxième vice-président a mis aux prises les sénateurs Mario Cardoso Losembe et Eva Bazaïba. Au terme du vote, le sénateur Losembe Batwanyele Mario Cardoso l’a remporté avec 57 voix contre 49 à Madame Eva Bazaïba. Il est ainsi élu deuxième vice-président du Bureau définitif du Sénat.

Rendez-vous le 14 mai

Incontestable victoire de Modeste Mutinga, Président-directeur général du Groupe de presse Le Potentiel, ancien président de la Haute Autorité de Médias au deuxième tour au poste de Rapporteur du Sénat. A l’issue du premier tour, Mutinga avait recueilli 51 voix des suffrages exprimés contre 47 à Ngongo Luwowo et 8 à Lombeya Bosongo. Mais étant donné que la majorité absolue était de 54 voix, il fallait un deuxième tour pour départager Mutinga et Ngongo. Ainsi, au deuxième tour, Mutinga a recueilli 55 voix contre 51.

En ce qui concerne le poste de Rapporteur adjoint, le sénateur Lola Kisanga, membre du RCD, ancien gouverneur de la Province Orientale et ancien ministre du Travail et de la Prévoyance sociale, et ministre de l’Enseignement supérieur et universitaire, s’est imposé face à ses concurrents. Si au premier tour il a réalisé 50 voix contre 49 à Madame Kikontwe et 7 voix à Mwamba, au second tour, il a recueilli 55 voix contre 51 à Mme Kikontwe.

Le poste de questeur était envié par Joseph Kilomo, Mme Ngoya, Mabaya Gizi et Isoyongo. Le premier tour a donné les résultats suivants : 43 voix pour Mabaya, 31 pour Ngoya, 27 pour Isoyongo et 5 pour Kilomo. Conformément à l’article 20 du Règlement intérieur, le deuxième tour a eu lieu pour départager Mabaya et Ngoya. A l’issue de celui-ci, Mabaya Gizi l’a emporté avec 56 voix contre 50 à sa concurrente.

Restait le poste de questeur adjoint, pour lequel ont concouru Kiluba et Ignace Ndebo a Kanda. Un seul tour a suffi pour faire le jeu. Par un quasi plébiscite, Ignace Ndebo s’est adjugé 75 voix, laissant une portion congrue (25 voix) à son challenger. Il a donc été proclamé questeur adjoint du sénat.

C’est à 01h18, heure de Kinshasa, que le président du bureau provisoire a clos la séance d’élections du bureau définitif. Rendez-vous est pris pour lundi 14 mai. Kengo wa Dondo et compagnie prendront officiellement possession de la direction de la chambre haute du parlement.

Related Posts with Thumbnails
Posté par Losako à 10:42 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires sur KENGO ALIE BANGO 3 POINTS...BALL YA LIKOLO ET VIVE LA DEMOCRATIE !

Nouveau commentaire