LOSAKO

Le porte-voix de tous ceux qui cherchent vainement dans quel forum de ce monde, ils peuvent se faire entendre.. Oui, je veux donc parler au nom de tous les « laissés pour compte » parce que « je suis homme et rien de ce qui est humain ne m’est étranger ».

11 mai 2007

L'opposante Marie-Thérèse N'Landu à Bruxelles

Nlandu2 Une opposante congolaise qui a passé plus de cinq mois en prison à Kinshasa avant d'être acquittée fin avril, Marie-Thérèse N'Landu Néné, est arrivée ce matin en Belgique « pour se refaire une santé », tout en promettant de poursuivre son combat politique. Visiblement éprouvée, Mme N'Landu, une ex-candidate à la présidentielle de 2006 en République démocratique du Congo (RDC), a été accueillie à sa descente d'avion à Zaventem par une partie de sa famille, qui vit en Belgique, a constaté l'agence BELGA.
« Vive la liberté, la lutte continue », lançaient certains de ses proches, alors qu'un sympathisant de l'ancien vice-président Jean-Pierre Bemba scandait « Kaliba, terroriste, assassin ».
Chef du petit Parti pour la paix au Congo (Congo Pax, opposition) et avocate, Mme N'Landu s'était ensuite ralliée à M.
Bemba, le rival malheureux du président Joseph Kabila au second tour de scrutin. Elle avait été accusée de « prise de commandement à la tête d'un mouvement insurrectionnel » lors d'une manifestation qui avait abouti le 21 novembre 2006 à l'incendie partiel de la Cour suprême de Justice (CSJ) à Kinshasa.
La CSJ examinait alors un recours de M. Bemba contre les résultats du second tour de la présidentielle, qui donnaient le chef de l'État sortant Joseph Kabila vainqueur du scrutin avec 58 % des voix.
Lors de son procès, le ministère public avait requis une peine de vingt ans de prison à l'encontre de Me N'Landu, membre du collectif d'avocats de M. Bemba, et de sept autres prévenus, d'anciens militaires affectés à la protection de l'avocate.
Le tribunal militaire de la Gombe l'avait toutefois acquittée le 30 avril après plus de quatre mois de procès, tout comme neuf autres prévenus, déclarant les chefs d'inculpation « non-établis ».
Mme N'Landu a affirmé vendredi à l'agence BELGA qu'elle allait poursuivre son combat. « Je dois avancer. Je ne peux pas ne pas me rappeler les souffrances de mon peuple », a-t-elle dit, tout en remerciant les pays et les organisations des droits de l'homme qui sont intervenus en sa faveur durant sa détention.
Elle a notamment cité le commissaire européen Louis Michel, les ministres belges des Affaires étrangères et de la Coopération au développement, Karel de Gucht et Armand De Decker, la présidente du Sénat, Anne-Marie Lizin, plusieurs chefs d'État africains, mais également M. Kabila « qui a accepté mon acquittement ».
L'État congolais n'a en effet pas fait appel de la décision rendue par le tribunal militaire, alors que la défense de l'avocate avait dénoncé un « procès politique ».
Elle a quant à elle dénoncé vendredi ses conditions de détention. « J'ai été traité comme un chien », a-t-elle dit, alors que ses proches évoquaient la torture « physique et morale » dont elle a fait l'objet durant ces mois passés en prison.
Dès sa libération, Me N'Landu avait réclamé la libération des « détenus politiques » emprisonnés au Centre pénitentiaire et de rééducation de Kinshasa (CPRK, ex-prison centrale de Makala).
« Les détenus politiques, cela est inconcevable dans une démocratie », avait-elle affirmé à la radio onusienne Okapi. Selon elle, parmi ces détenus politiques se trouvent essentiellement des membres du MLC (Mouvement de Libération du Congo) de M. Bemba qui sont « soumis à des tortures ».
M. Bemba, désormais sénateur et chef de l'opposition parlementaire, a quitté la RDC dans la nuit du 10 au 11 avril à destination du Portugal, officiellement pour y recevoir des soins médicaux durant une période de 60 jours.
Mme N'Landu a pour sa part précisé qu'elle ignorait la durée de son séjour en Belgique, où elle se sent « en liberté ».
Selon ces proches, elle devrait s'y faire soigner et « se refaire une santé ».

Related Posts with Thumbnails
Posté par Losako à 16:53 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires sur L'opposante Marie-Thérèse N'Landu à Bruxelles

Nouveau commentaire