LOSAKO

Le porte-voix de tous ceux qui cherchent vainement dans quel forum de ce monde, ils peuvent se faire entendre.. Oui, je veux donc parler au nom de tous les « laissés pour compte » parce que « je suis homme et rien de ce qui est humain ne m’est étranger ».

11 mai 2007

Le Gouvernement 1+4 a détourné 45 millions $ Us, révélation des bailleurs de fonds.

95307

Les partenaires du ministre du Budget ont révélé, au cours de la rencontre de mercredi dernier que « le Gouvernement de la transition a détourné une somme de 45 millions de dollars américains destinés aux retraités ».

Le ministre du Budget, Adolphe Muzito, a eu une séance de travail, le mercredi 09 mai 2007, dans le cadre d’une mission multibailleurs comprenant la Banque mondiale, la Coopération britanni­que, la Commission européenne ainsi que la Coopération belge représentant le groupe des partenaires de développement de la RDC.

Ces entretiens ont principa­lement porté sur la prépara­tion d’un processus de revue des dépenses publiques qui vise à renforcer les capacités du ministère du Budget, mais également des autres acteurs impliqués dans la chaîne des dépenses afin d’améliorer la qualité de la gestion des finan­ces publiques en RD.C. Jean­ Michel Happi, représentant résidant de la Banque mon­diale en Afrique centrale a sou­ligné que « C’est un des points essentiels du contrat de gouvernance et, par cet instru­ment, nous contribuons à ap­puyer la mise en oeuvre de ce contrat et notamment dans l’amélioration des finances publiques en RDC ».

Un travail de long processus

M. Jean-Michel Happi a, au terme de la séance, fait savoir que « nous avons des relations de travail assez fort avec le ministère du budget qui est un élément essentiel dans la chaîne des dépenses et nous avons abordé l’ensemble des questions qui permettraient la qualité de la dépense, le système de suivi, le mécanisme de contrôle le système de repoting qui assureront la plus grande transparence de la chaîne des dépenses.

La rencontre entre les techniciens du ministère du Budget et les partenaires ex­térieurs n’est que le premier pas d’un long processus. A ce sujet, le représentant de la Banque mondiale en Afrique centrale pense que « « la com­munauté de vue entre la Ban­que mondiale et les différents partenaires au développement de la RDC ne se réalisera pas du jour au lendemain. C’est un exercice qui commence. Nous espérons avoir l’occasion d’en faire la restitution dans les pro­chaines semaines pour appré­cier le niveau des réalisations, d’engagements de part et d’autre pour bien mener cette réforme d’une part, et d’autre part pour qu’on ait des appuis nécessaires de la part des partenaires au développe­ment ».

Des inquiétudes du ministre

Cette rencontre, à laquelle a été associée Alessadro Palmero, premier secrétaire chef de la Coopération de l’Union européenne, et Oliver Blake, conseiller principal en gouvernance de Departement for international developpement (DFID), était l’occasion pour différentes parties d’évaluer les réformes inaugurées depuis 2003 sur­tout au niveau sectoriel, santé, éducation et sécurité (justice et défense). Les partenaires du ministère du Budget ont en outre résolu d’apporter un soutien au Gouvernement congolais à travers des actions à court terme.

Le ministre Adolphe Muzito a tout de même émis certaines inquiétudes face à l’attitude des partenaires de la RDC. « Vous nous avez accompagné dans le processus, et mainte­nant qu’il a abouti, vous ne voulez pas nous aider », s’est-­il adressé à ses interlocu­teurs. Le numéro un du Budget a fait savoir que « pour un pays tel que la RDC, les textes ne sont pas si mauvais. Il faut plu­tôt accompagner le pays avec des experts permanents ».

Des détournements pendant la transition

La Banque mondiale, la Coopération britannique, la Coopération belge... ont an­noncé un don d’un milliard de dollars américains pour la RDC. La moitié de ce montant (500 millions USD), a-t-on ex­pliqué, sera versé pour résou­dre tant soit peu le problème d’électricité, 180 millions pour des soins de santé tandis que le reste sera réparti pour les autres domaines (éducation…).

­Les partenaires du ministère du Budget ont laissé en­tendre à Adolphe Muzito que « le Gouvernement de la tran­sition a détourné une somme de 45 milliards de dollars américains destinés aux retraités ». A ce titre. M. Jean-Michel Happi a déclaré qu’une en­quête a été diligentée avant d’ajouter que l’autre détourne­ment effectué par le Gouver­nement sortant concerne le PPTE.

Related Posts with Thumbnails
Posté par Losako à 01:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires sur Le Gouvernement 1+4 a détourné 45 millions $ Us, révélation des bailleurs de fonds.

Nouveau commentaire