LOSAKO

Le porte-voix de tous ceux qui cherchent vainement dans quel forum de ce monde, ils peuvent se faire entendre.. Oui, je veux donc parler au nom de tous les « laissés pour compte » parce que « je suis homme et rien de ce qui est humain ne m’est étranger ».

15 février 2007

Le dernier sommet à Cannes pour Jacques Chirac

France_Afrique

Organisé à quelques semaines de la fin de son second mandat sous le thème "l'Afrique et l'équilibre du monde", le sommet France-Afrique de Cannes marque pour Jacques Chirac le point d'orgue de 12 années de diplomatie avec le continent noir, dont les analystes tirent aujourd'hui un bilan mitigé. Jacques Chirac devait accueillir mercredi soir 17 chefs d'Etat francophones  pour un dîner restreint dans un hôtel de Cannes.

Lors de ce dialogue à huis clos devaient être évoquées un certain nombre de crises africaines, dont la situation en Côte d'Ivoire ou en Guinée. Parmi les dirigeants attendus figuraient le président algérien Abdelaziz Bouteflika, le Gabonais Omar Bongo, le Camerounais Paul Biya, le Centrafricain François Bozize et le Tchadien Idriss Deby, ainsi que le Djiboutien Ismaïl Omar Guelleh. Le dernier sommet France-Afrique de Jacques Chirac s'ouvre quant à lui jeudi matin, en présence de 38 chefs d'Etat et de gouvernement africains, et de la chancelière allemande Angela Merkel, venue représenter la présidence de l'Union européenne et celle du G8. Parmi les absents de marque: le leader libyen Moammar Kadhafi, le président ivoirien Laurent Gbagbo, celui du Zimbabwe Robert Mugabe, le Sud-Africain Thabo Mbeki, le président de la RD Congo Joseph Kabila ou encore le Sénégalais Abdoulaye Wade. En revanche, le président soudanais Omar el-Béchir, tout comme ses voisins tchadien Idriss Deby et centrafricain François Bozize seront présents. Jacques Chirac devrait donc tenter de convaincre El-Béchir d'accepter le déploiement de casques bleus au Darfour, où les violences ont fait plus de 200.000 morts et 2,5 millions de déplacés. Dans l'après-midi de jeudi 15 sont prévues trois tables-rondes. La première est consacrée à la question des matières premières, alors que 9,5% des réserves de pétrole brut et 8% des réserves de gaz se trouvent en Afrique, suscitant la convoitise de la Chine notamment. Une deuxième table-ronde évoquera la place de l'Afrique dans les organisations internationales quand la troisième portera sur la société de l'information.

Affaire Borrel

A la veille de l'ouverture du sommet, la juge d'instruction parisienne chargée de l'enquête sur la mort du magistrat français Bernard Borrel en 1995 à Djibouti a convoqué comme témoin le président de ce pays africain, Ismaël Omar Guelleh, attendu à Cannes. La magistrate Sophie Clément a convié le président djiboutien pour vendredi, mais il est peu vraisemblable que l'intéressé se rende à la convocation. Il est protégé par l'immunité dont bénéficient tous les chefs d'Etat en exercice.  Bernard Borrel, magistrat français détaché à Djibouti, a été retrouvé mort et brûlé le 19 octobre 1995 à 80km de la capitale djiboutienne. Ce dossier empoisonne les relations entre Paris et Djibouti, qui accueille une importante base militaire française. La veuve du magistrat, Elisabeth Borrel, accuse en effet le président Ismaël Omar Guelleh d'être le commanditaire de l'assassinat de son mari, ce que conteste Djibouti.

La candidate socialiste à la présidentielle Ségolène Royal s'est emparée des relations franco-africaines, fustigeant une politique "privilégiant systématiquement les amitiés personnelles au détriment de l'intérêt général" dans les colonnes du magazine « Témoignage chrétien ». Même s'il n'a pas encore dit ses intentions, la conférence de Cannes sera sans doute le dernier rendez-vous entre Jacques Chirac et ses pairs africains, avec lesquels il a parfois noué des liens étroits.

Bilan contrasté

Aux yeux de ses critiques, le président français a eu tort de soutenir certains gouvernements peu démocratiques, et s'est montré incapable de contrer l'irruption de pays comme les Etats-Unis, la Chine et l'Inde sur le marché africain. "C'est un bilan contrasté. Il y a eu d'excellentes initiatives et des fautes", a déclaré à Reuters François Grignon, directeur Afrique de l'International Crisis Group. L'analyste cite au nombre des échecs l'incapacité de Paris à faire avancer le processus de paix en Côte d'Ivoire, malgré les accords de Marcoussis et l'envoi de la force Licorne, forte de 4.000 hommes. Il salue en revanche la participation française aux opérations d'observation du bon déroulement des élections de l'an dernier en RD Congo. Parmi les critiques souvent avancées par les organisations de défense des droits de l'homme figurent le récent soutien de Paris au Tchad et en République centrafricaine, où les gouvernements en place sont aux prises avec des rebelles. A l'instar du PS, des organisations comme Greenpeace, Attac, Oxfam et le Secours catholique organisés en contre-sommet à Paris ont accusé Jacques Chirac de soutenir des "dictatures en difficulté", perpétuant ainsi, comme le dénoncent les Verts dans un communiqué, le système de la "Françafrique" où "les relations entre dirigeants priment sur les relations entre les peuples". Des critiques balayées par l'entourage de l'intéressé. "La France n'est plus le gendarme de l'Afrique et ce qu'on appelle la 'Françafrique', ça n'existe plus depuis longtemps", déclarait lundi la ministre déléguée à la Coopération, Brigitte Girardin. Ces dernières années, "le président a voulu à la fois donner toute sa vitalité à un lien traditionnel et inscrire ce lien pleinement dans un monde moderne", assurait le lendemain le porte-parole de Jacques Chirac, Jérôme Bonnafont.

La France a perdu son influence en Afrique

"La France a vraiment perdu de l'influence en Afrique", estime pourtant Sylvain Touati, auteur d'un rapport sur ce thème pour le groupe de réflexion britannique Chatham House. De fait, l'Afrique riche en matières premières - elle détiendrait un tiers des réserves minérales mondiales - et dotée d'une croissance moyenne annuelle de 5% intéresse les investisseurs. Trois mois après le sommet Chine-Afrique de Pékin, le président Hu Jintao vient de lui octroyer trois milliards de dollars de prêts, alors que le commerce sino-africain pourrait dépasser les 50 milliards de dollars pour 2006. En 2005, l'Afrique représentait 5,7% des exportations françaises et 4,7% de ses importations. Paris est aujourd'hui le principal bailleur de fonds de l'Afrique subsaharienne. L'aide publique au développement (ADP) française s'est élevée à plus de dix milliards de dollars en 2005. Depuis 1995, Jacques Chirac a fait de l'Afrique l'une de ses priorités diplomatiques, insistant pour l'associer aux grandes réunions internationales, du G8 en particulier. Il s'est préoccupé de réduction de la dette, de déforestation, d'écologie, de développement, de qualité de l'eau. Il est à l'origine du mécanisme Unitaid, organisé pour financer l'achat de médicaments contre les grandes pandémies comme le sida via une taxe sur les billets d'avions. Une initiative qui a reçu le soutien timide d'une vingtaine de pays. Jacques Chirac espère recueillir de nouvelles adhésions durant le sommet de Cannes, où sont représentés 48 pays sur les 53 que compte le continent.  

Le poids de l’Afrique

Après le départ de "Chirac l'Africain", qui ne devrait pas briguer de troisième mandat après 12 ans au pouvoir, la France restera "l'avocat inlassable de la place et du rôle éminent" de l'Afrique, a assuré mardi le ministre des Affaires étrangères Philippe Douste-Blazy.

A l'écart de la mondialisation --l'Afrique représente moins de 2% des échanges internationaux--, le continent possède néanmoins d'énormes richesses naturelles (pétrole, gaz, minerais, bois) qui aiguisent tous les appétits.

La Chine, qui entend doubler ses échanges avec l'Afrique pour les porter à 100 milliards de dollars par an d'ici à 2010, est présente dans tous les secteurs (pétrole, logements, routes, télécommunications...), y compris dans l'ancien "pré-carré" de la France, comme au Sénégal ou au Gabon. Symbole de son activisme, Pékin a organisé en novembre dernier un grand sommet sino-africain avec 41 chefs d'Etat et de gouvernement du continent.

Le prochain sommet Afrique-France se tiendra en Egypte en 2009.

Related Posts with Thumbnails
Posté par Losako à 21:03 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires sur Le dernier sommet à Cannes pour Jacques Chirac

Nouveau commentaire