LOSAKO

Le porte-voix de tous ceux qui cherchent vainement dans quel forum de ce monde, ils peuvent se faire entendre.. Oui, je veux donc parler au nom de tous les « laissés pour compte » parce que « je suis homme et rien de ce qui est humain ne m’est étranger ».

12 février 2007

Le temps de la transparence a véritablement sonné en RDC ???

Avec la 3è République naissante, le peuple congolais a appris à demeurer vigilant et surtout à revendiquer ses droits chaque fois que l’on chercherait à les lui en priver. C’est que notre peuple ignore peut-être, c’est le fait que la Constitution qui régit le pays présentement, en son article 28, accorde la latitude aux compatriotes lésés de ne pas obtempérer aux ordres manifestement illégaux. Ce qui revient à dire que, chaque fois que l’on est en droivital_cravatet de revendiquer un avantage, on doit le faire sans crainte de quoi que ce soit.

Les dernières prestations des membres du Mlc au sujet du coup de l’estocade porté sur eux par la CEI dans le dossier sur l’élection des gouverneur et vice -gouverneur au Bas Congo et dans les deux Kasai, sont assez révélatrices de la prise de conscience des Congolais qui veulent en finir avec la vision d’hier d’un Congo non Etat. Les plaintes ayant été déposées auprès de qui de droit, les juridictions compétentes saisies, cela ne devrait nullement poser problème, et Dieu merci, les choses sont allées plutôt dans le sens souhaité par la majorité.

Qu’il s’agisse de Mbuji-Mayi ou de Kananga et de Matadi, les élections vont avoir lieu et les plus populaires sortiront des urnes. Au nom de la transparence. Après tant d’encre et de salive versés pour appeler aux bonnes mœurs les députés provinciaux électeurs, il ne sera pas superflu que l’on y revienne, à 72 heures du jour J. La corruption, faut- il le rappeler, freine le développement surtout dans nos pays jeunes. Accepter les pots de vin pour faire passer n’importe qui à un poste, ou la réalisation de n’importe quel projet est condamnable à tous points de vue. A cause d’argent en effet, un candidat gouverneur sans scrupules qui arrive à passer va cracher sur ses électeurs et confiant en lui-même ne vivra plus que de corruption, d’où l’excellence perd tout son sens.

Pour ce qui concerne nos trois provinces, il est instamment demandé aux uns et aux autres de ne viser que l’excellence, c’est - à- dire porter son choix sur celui qui passe pour être le meilleur gouverneur demain. Comme la démocratie telle qu’elle nous est enseignée, table sur les plus populaires, laissons donc aux meilleurs d’entre eux le choix de diriger. S’il s’avérait demain que les élus d’aujourd’hui ne donnent pas satisfaction, les électeurs auront bien l’occasion de ne pas renouveler leur mandat le moment venu. Sanction populaire oblige. Pour l’heure, que le meilleur gagne pour une entrée en démocratie sans heurts.

Related Posts with Thumbnails
Posté par Losako à 18:48 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires sur Le temps de la transparence a véritablement sonné en RDC ???

Nouveau commentaire