LOSAKO

Le porte-voix de tous ceux qui cherchent vainement dans quel forum de ce monde, ils peuvent se faire entendre.. Oui, je veux donc parler au nom de tous les « laissés pour compte » parce que « je suis homme et rien de ce qui est humain ne m’est étranger ».

25 janvier 2007

2 Kisombe, Bofassa, Egwake, Bolenge, Dyndo, Mokia…Tsunami à l’UN ?

L’heure de reniement, de la décomposition et de la recomposition des alliances politiques vient de sonner en RDC. Les plateformes électorales ont entamé avec succès le processus d’éclatement. D’abord l’Union pour la Nation (UN) de Jean-Pierre Bemba. L’UN connaît des départs successifs. Après les départs spectaculaires des Kisombe père et fils, le lundi 22 janvier finissant, voici que  Gaston Dydon Zabondo et Gabriel Mokia claquent la porte accusant JP Bemba de ne pas respecter les accords signés avec ses partenaires. Ils ne sont pas les seuls à quitter. L’ex-ministre de Mobutu, M. Charles Bofassa  Djema qui avait dirigé la campagne de Bemba au 2ème tour de la présidentielle, conduit un groupe de contestataires. Parmi lesquels Gabriel Boponde Bolenge et Egwake Omer, deux députés MLC qui briguent en indépendants le gouvernorat de la province d’Equateur en concurrence avec José Makila Sumanda et Jean-Claude Baende désignés officiellement par les partis. La liste des partants s’allonge avec la plupart des candidats présidents sèchement sanctionnés avec des 0,0% des voix par le peuple au premier tour de l’élection présidentielle du 30 juillet 2006. On cite Kamanda wa Kamanda, Justine Kasa Vubu, Alafuele Mbuyi Kalala, Joseph Olenghankoy qui mène en solo un combat perdu d’avance pour la conquête de l’Hôtel de Ville de Kinshasa, etc.

Les origines de la crise

Les dissensions au sein de l’UN étaient apparues à la veille de la proclamation des résultats provisoires du 2ème tour de  l’élection présidentielle. Il y avait d’un côté, les durs des durs qui voulaient voir Bemba contester par la violence les résultats des élections, et de l’autre, les modérés qui s’étaient prononcés pour l’acceptation du verdict. Au finish, ce sont les modérés qui avaient pris le dessus, car, JP Bemba, les larmes aux yeux et la mort dans l’âme, avait pris l’engagement de prendre la direction d’une forte opposition républicaine dont les programmes et le format restaient à définir. La décision de Bemba, mêmes ses adversaires les plus redoutés l’attestent, n’avait pas du tout plu aux extrémistes prédateurs désireux de voir le pays plonger à nouveau dans le chaos. Bemba, lui, n’avait rien à perdre. Quand bien même il avait perdu la présidence de la République, Bemba devait se consoler avec le bon score aux élections législatives et provinciales qui lui donnait la possibilité de diriger quatre ou cinq provinces du pays. Le souhait des hommes épris de paix était d’accélérer l’épurement de l’UN.

L’offre de Gizenga divise l’UN

On se rappellera qu’aussitôt désigné Informateur, Antoine Gizenga, dans le cadre de sa mission qui consistait à identifier la majorité pro Kabila en vue de la formation d’un gouvernement post-électoral, avait ouvert les portes de sa résidence de Limeté à l’UN. Ironie du sort, c’est Bofassa Djema qui était à la tête d’une forte direction de cette plateforme. Naturellement, l’offre de Gizenga fut rejetée sans ménagement. Se confiant à La Prospérité, l’ex-directeur de campagne de Bemba en Equateur a regretté que la décision de rester en dehors du gouvernement ne fût pas discutée au cours d’une réunion. Il a affirmé que Bemba l’avait prise seul. Son rêve de participer à l’institution exécutive nationale brisée, Bofassa, comme la plupart des membres de l’UN, espérait se retrouver à la tête d’une province. Il ne pardonne pas à Bemba d’avoir aligner uniquement des candidats MLC. La rupture consommée, on attend les résultats des élections des gouverneurs de samedi 27 janvier pour savoir combien les partants pesaient dans l’UN.

Related Posts with Thumbnails
Posté par Losako à 16:25 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires sur 2 Kisombe, Bofassa, Egwake, Bolenge, Dyndo, Mokia…Tsunami à l’UN ?

Nouveau commentaire