LOSAKO

Le porte-voix de tous ceux qui cherchent vainement dans quel forum de ce monde, ils peuvent se faire entendre.. Oui, je veux donc parler au nom de tous les « laissés pour compte » parce que « je suis homme et rien de ce qui est humain ne m’est étranger ».

25 janvier 2007

Les 11 probables gouverneurs qui pourront être connus le 27 janvier 2007

91284Les 11 probables gouverneurs qui pourront être connus le 27 janvier 2007

La Commission électorale indépendante est sur le point de rendre le tablier, pour être remplacée par la Commission électorale nationale indépendante, Ceni en sigle. Mais avant cela, la Cei entend organiser la dernière série des scrutins qui lui reviennent. Il s’agit de l’élection des gouverneurs et vice-gouverneurs. Prévue en deux tours, comme la présidentielle, l’élection des gouverneurs et des vice-gouverneurs de province livrera ses secrets samedi 27 janvier 2007. Dans les provinces où le premier tour ne dégagera pas une liste gagnante, l’opération se répétera le mardi 30 janvier uniquement avec les deux listes ayant obtenu le plus de suffrages. C’est le scrutin de ballottage.
Le dernier calendrier rendu public par la Cei prévoit du 31 janvier au 2 février 2007 la période du recours relatif à cette élection. Tandis que l’examen du contentieux de ce scrutin au niveau des Cours d’appel de chaque ressort va du 2 au 8 février. Ces derniers proclameront les résultats définitifs des gouverneurs et vice-gouverneurs élus le 9 février 2007.

Les favoris de l’élection des gouverneurs

1° Kinshasa3_diambwana : André Kimbuta Yango au coude à coude avec Adam Bombole
La ville-province de Kinshasa présente neuf listes pour l’élection du chef de son exécutif provincial. Avec la majorité des députés provinciaux affichée par le Mouvement de libération du Congo cher à Jean-Pierre Bemba Gombo, candidat malheureux au second tour de la présidentielle du 29 octobre 2006, beaucoup d’analystes ont cru d’emblée que le «ticket» formé d’Adam Bombole Intole (candidat gouverneur) et Fidèle Babala Wandu (vice-gouverneur) passerait automatiquement. Mais, au vu des résultats provisoires des sénatoriales à Kinshasa où le même Mlc n’a pas dépassé la moitié d’élus de la Chambre haute du Parlement, des voix s’élèvent pour dire que la bataille pour le gouvernorat reste encore hardie.
C’est dans ce sens que des optimistes parmi les membres de l’Alliance de la majorité présidentielle estiment que le poste reste encore possible pour leur famille politique. Les candidats André Kimbuta Yango (titulaire) et Clément Bafiba Zomba (vice-gouverneur) passent pour les favoris de cette empoignade. Les autres candidats titulaires sont : Eugène Lubaki lua Ngolo Mantempa, Martin Fayulu Madidi, Liévin Lumande Mada, Gaston Mongbondo Ndjumba Mbele, Joseph Olengankoy Mukundji, Pascal Tabu Ley, alias Rochereau et Ngoma Binda.

2° Bas-Congo : Simon Mbatshi Batshia
Cette province aligne 8 listes. Simon Mbatshi Batshia qu’accompagne le vice-gouverneur Deogratias Nkusu Kunzi-Bikawa, des indépendants proches de l’Amp, partent avec beaucoup de faveurs des électeurs que sont les députés provinciaux. Qui viennent de démontrer leur degré de mobilisation lors de l’élection des sénateurs. La liste du Mlc avec Léonard Fuka Unzola (très populaire à Matadi mais Matadi n’est nullement le Bas-Congo) comme candidat gouverneur a peu de chance de l’emporter avec un vice-gouverneur qui est loin de créer l’unanimité autour de son nom.
Ne Mwanda Nseni Badiengila ; car, c’est de lui qu’il s’agit, est le «Nlongi» ou enseignant du mouvement confessionnel «Bundu dia Kongo» que d’aucuns accusent, à travers toute la province, d’être contre les Eglises d’origine étrangère. Or, presque tous les députés provinciaux sont soit catholiques, soit protestants, soit kimbanguistes ou alors des Eglises de réveil. Tous chrétiens. C’est un morceau très dur à avaler.
Les autres «gouvernables», ce sont Eugène Diomi Ndongala, Thomas Katshombo Phungi, Pamphile M’Badu wa M’Badu, Eric Koyongo Bansolola, Jacques Mbelolo Bituemi bi Nkebi et Augustin Kisombe Kiaku Mwisi.

3° Bandundu : Richard Ndambu Wolang
La province d’origine du Premier ministre désigné, le patriarche Antoine Gizenga Fundji, n’aura pas assez de peine pour investir le ticket de l’Amp comme cela fut le cas pour l’élection du bureau définitif de l’Assemblée provinciale. La famille présidentielle dispose, en effet, d’une majorité confortable pour amener à la tête de la province Richard Ndambu Wolang et le vice-gouverneur Vicky Mboso Muteba-Dialunda.
Les autres candidats gouverneurs sont Laurent Bongo Masenga, Cléophas Kamitatu Massamba, Guy Luyela Waby, Joseph N’singa Udjuu, Edouard Wenziwa Kuyula et Christophe Mboso N’kodia Pwanga.

4° Equateur : ballottage entre Jacques Sengbewi Zamu et Gabriel Bolenge Boponde
Le Mouvement de libération du Congo risque d’éclater suite à l’élection du gouverneur. Deux listes de partisans de ce parti politique se disputent le fauteuil gouvernoral. Il s’agit de celle de José Makila Sumanda et son vice Jean-Claude Baende Etafe Eliko qui s’affichent du ticket Mlc et l’autre de Gabriel Bolenge Boponde et le vice-gouverneur Omer Egwake Yangembe. Occupés à se neutraliser, Jacques Sengbewi Zamu de l’Amp a tout le loisir de négocier positivement son ascension et son couronnement. Les trois autres listes de l’Equateur portent la signature de Marien Sukuma Ngawikwama, Ronsard Boende Iyetsi et Louis Mbonga Magala Engwanda.

5° Kasaï-Occidental : Trésor Kapuku Ngoy
En partant des résultats de l’élection des sénateurs, on peut affirmer sans peur d’être contredit que l’Amp a plus de chance de faire passer sa liste au gouvernorat. Celle-ci comprend Trésor Kapuku Ngoy comme titulaire et Hubert Mbingho M’vula en qualité de vice-gouverneur. Les William Kazumba Mayombo (indépendant), Camille Ntombolo Mutwala (indépendant) et Alexandre Kande Muyompa (Un) vont s’aligner sur le point de départ.

6° Kasaï Oriental : Alphonse Ngoyi Kasanji

C’est la province qui aligne le plus de candidats. On compte dix listes avec sept comme indépendants. Alphonse Ngoyi Kasanji a de fortes chances de l’emporter. Il a pour colistier Bruno Kazadi Bukasa. Les autres candidats gouverneurs sont Dominique Kanku Kabengele, Christophe Kolomonyi Ndjibu, Benjamin Mutangilayi Lwago, Brigitte Hatanyingelo Oyumba, Auguy Ilunga Civuila, Heribert Kabwe Salwa, Kalala Budimbwa, Jean Kalala Mukongo et Timothée Katanga Mukumadi ya Mutumba.

7° Orientale : Médard Autsai Asenga

La province la plus étendue de la Rdc a sept candidats gouverneurs. Autsai Asenga Médard et le vice-gouverneur Joseph Bangakya Angaze présentent la liste qui séduira le mieux les députés provinciaux.
D’autres listes ont pour candidats Pierre Hubert Moliso, Nicolas Georges Badingaka, François Alauvua, Floribert Asiane, Jean-Michel Bondekwe et Antoine Ukelo.

8° Nord-Kivu : Jean-Chrysostome Vahamwiti

Huit listes sont présentées pour le fauteuil du gouvernorat de Goma. Celle de l’Alliance de la majorité présidentielle a pour titulaire Jean-Chrysostome Vahamwiti Mukesyayira et pour vice-gouverneur Dieudonné Nkuba Akili-Mali. Les autres concurrents ont pour identité Célestin Kambale Malonga, Pierre-Georges Fataki Luhindi, Valerien N’Zchanzchn Kenda Kenda, Julien Paluku Kahongya, Eugène Serufuli Ngayabaseka, Anne-Marie Uboyo Bumba et Victor Ngezaya Kambale.

9° Sud-Kivu : Célestin Cibalonza Byaterana

Le Sud-Kivu est la province qui a présenté le moins de listes. Il y en a à peine trois. De ce petit lot, Célestin Cibalonza Byaterana et son colistier Léon Mumate Nyamatomwa sont assurés d’occuper le gouvernorat. Emmanuel Lubala Mugisho et Deogratias Buhamba Hamba sont deux autres candidats gouverneurs de province.

10° Maniema : Didier Manara Linga

L’alliance de la majorité présidentielle va également voir, au Maniema, la victoire de ceux qui ont choisi la famille de Joseph Kabila Kabange. Le ticket Didier Manara Linga, Pierre Masudi Mendes a plus de chances de passer devant ceux que représentent cinq indépendants (Kipros Abeli, Joseph Kilomo, Koloso Sumaïli, Léonard N’sanda et Guy Dieudonné Omari Lea Sisi) et Dieudonné Mbukani Katebwa.

11° Katanga : Moïse Katumbi Chapwe
Sept candidats gouverneurs de province sont alignés au Katanga. Celui qui a démontré sa force de mobilisation et qui a plané sur ses concurrents aux législatives et aux élections provinciales, Moïse sur ses concurrents aux législatives et aux élections provinciales, Moïse Katumbi Chapwe, dispose de sérieux atouts pour arracher le poste de gouverneur. Il a pour vice-gouverneur Guilbert-Paul Yav Tshibal. Les autres candidats gouverneurs sont : Jean-Claude Muyambo, Vano-Kalembe, Raymond Lwamba, Barthélemy Mumba, Nazem Mazembe et Théodore Ngoy.

Related Posts with Thumbnails
Posté par Losako à 14:06 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires sur Les 11 probables gouverneurs qui pourront être connus le 27 janvier 2007

Nouveau commentaire