LOSAKO

Le porte-voix de tous ceux qui cherchent vainement dans quel forum de ce monde, ils peuvent se faire entendre.. Oui, je veux donc parler au nom de tous les « laissés pour compte » parce que « je suis homme et rien de ce qui est humain ne m’est étranger ».

27 décembre 2006

Assemblée nationale : Deux cadres du PPRD Kamerhe et Tshiongo se disputent la présidence... Le président a dit: FINIE LA RÉCRÉ ?

88868Vital_Kamerhe

Pas facile de gérer les ambitions des cadres au sein des partis politiques. Le PPRD va en ordre dispersé à l’élection des membres du Bureau de l’Assemblée nationale qui aura lieu demain jeudi 28 décembre. Alors que la Secrétaire Générale Adjointe du parti, Marie-Ange Lukiana, affirmait sur le plateau d’une chaîne de télévision de Kinshasa, dimanche dernier, que le PPRD avait aligné Vital Kamerhe comme candidat unique pour le poste de Président du Bureau définitif de l’Assemblée nationale, voici que des sources proches des Services chargés de l’enregistrement des candidatures confirment que Gilbert Tshongo est en lice. Gilbert Tshongo a longtemps presté comme Directeur Général de la Régideso. Il vient de démissionner du gouvernorat du Kasaï Occidental après son élection à la députation nationale pour le compte du PPRD.

Le pacte Kamerhe- Gizenga

Le PPRD est la principale force politique du pays avec 111 députés, auxquels il faut ajouter plus d’une vingtaine d’élus indépendants. Désigné Informateur pour identifier la majorité de laquelle doit sortir le Premier Ministre, Antoine Gizenga Funji a dénombré quelque 330 sur 500 députés pro Kabila. Le PPRD compte, donc, à lui seul plus du tiers de la fameuse majorité. C’est logique que ce parti obtienne la présidence du Bureau de l’Assemblée nationale. Mais qui de Kamerhe et de Gilbert Tshongo prendra le poste ? La question, au-delà de son apparence anodine, est prise au sérieux dans l’hémicycle du Palais du Peuple. Des raisons objectives existent. Kamerhe a l’avantage d’avoir été choisi par le parti. En d’autres termes, si la consigne de la hiérarchie est respectée, c’est Kamerhe qui passe. Tout semble indiquer qu’il a le soutien de Gizenga dont le parti a 34 députés nationaux. La semaine dernière, Kamerhe et Marie-Ange Lukiana se sont faits recevoir chez le patriarche, officiellement dans le cadre de la mission d’information. Néanmoins, l’analyste politique trouvait la visite curieuse dans la mesure où Gizenga avait déjà reçu une forte délégation de l’AMP, dont le PPRD fait partie, conduite par le Coordonnateur André- Philippe Futa. C’est lorsque Vital Kamerhe répondait aux questions de la presse que l’on pouvait commencer à se faire une idée sur les non-dits de la rencontre. « Nous sommes venus dire au Patriarche Gizenga que les 111 députés PPRD et la vingtaine des indépendants qui lui ont fait allégeance soutiendront la candidature du PALU à la primature ». Il ne fallait pas plus pour comprendre qu’il devait y avoir une contrepartie. En politique, seuls comptent les rapports des forces. 

Gilbert Tshongo compte sur la géopolitique

Sur papier, Kamerhe est déjà élu Président du Bureau de l’Assemblée nationale. Mais il a un handicap qui pourrait se révéler fatal. Kamerhe est originaire de l’Est de la République comme le Chef de l’Etat. A l’Assemblée nationale, des voix s’élèvent pour que le Centre du pays obtienne le perchoir. Il n’est pas exclu que certains députés de l’opposition et ceux de l’AMP frustrés votent pour Gilbert Tshongo. Une surprise n’est pas à écarter. A condition peut-être que Tshongo accepte de désister.

Related Posts with Thumbnails
Posté par Losako à 16:21 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires sur Assemblée nationale : Deux cadres du PPRD Kamerhe et Tshiongo se disputent la présidence... Le président a dit: FINIE LA RÉCRÉ ?

Nouveau commentaire