LOSAKO

Le porte-voix de tous ceux qui cherchent vainement dans quel forum de ce monde, ils peuvent se faire entendre.. Oui, je veux donc parler au nom de tous les « laissés pour compte » parce que « je suis homme et rien de ce qui est humain ne m’est étranger ».

19 décembre 2006

LA RDC : LA PLAQUE TOURNANTE...les enjeux sont économiques... LIKOPA ESIMBI (?)

88320Évidemment, la question est celle de savoir ce que la RDC aura à gagner. Préoccupation pertinente, car, certains s’empressent de dire que qui trop embrasse, mal étreint. Cependant, il est important de souligner qu’ il ne s’agit point de faire la politique de tel régime ou la publicité de telle autre personnalité politique de la région.

Car, comme nous l’avons dit tout au début, les enjeux sont essentiellement économiques. Partant, tous les pays de la région, particulièrement la République démocratique du Congo, ont tout à gagner dès lors qu’aucun pays ne servira de marche-pied à qui que ce soit. Bien sûr que ceux qui auront compris à temps qu’il s’agit d’un vaste marché avec plusieurs opportunités tireront les dividendes de cette conférence internationale.

Pour prendre le cas de la République démocratique du Congo, la vision régionale, tel que nous l’avions dit, va de l’océan Atlantique à l’océan Indien. En plus, il est établi maintenant, jusqu’ à preuve du contraire ; que la valeur marchande de la RDC est de 60% à l’Est vers l’Afrique australe contre 40% à l’Ouest. Ainsi, grâce à ces programmes d’actions aux effets intégrateurs, la Rdc, au regard de toutes ces potentialités, pourrait redynamiser son activité économique et la rendre florissante et demeurer la plaque tournante de toute l’Afrique.

Au fait, un pays n’est riche que lorsqu’il fait face à la concurrence de ses produits sur le marché régional et international. Mais tant que la richesse demeure en sous-sol, ou exploiter illicitement et illégalement, ce pays est pauvre ainsi que sa population. Tel est le cas de la République démocratique du Congo qui a subi pendant cette dernière décennie la souveraineté étrangère. Bien plus, son territoire est devenu un lieu fertile pour les États parias, voire une terre expérimentale du terrorisme avec la circulation intense des armes et de la drogue.

Or, la conférence internationale sur la région des Grands Lacs offre justement à la RDC des opportunités pour contrôler ses richesses, de se doter des institutions nationales fortes afin de consacrer la promotion humaine. Mais la RDC est l’épicentre de cette conférence. Que ce soit en Afrique centrale, l’axe Est-Ouest ; Nord-sud, la République démocratique du Congo est incontournable. En d’autres termes, elle pourrait bénéficier quasiment des effets d’entraînement de tous les projets intégrateurs. Pour étayer nos propos, nous dégagerons plus loin quelques programmes d’actions dans le but d’une idée exacte des enjeux économiques.

Cependant, tout est question de savoir s y prendre. Primo, il faut éviter à tout prix de se mettre en marge de ce système au risque de subir les effets boule de neige. Secundo, l’heure est à l’excellence en vue de désigner des valeurs, des compétences à chaque évaluation de différents projets ou programmes d’actions. Enfin, il faut s’assumer pour jouer le rôle de locomotive. Il s’agit d’une ambition légitime dans cet élan de la refondation et de la renaissance de la République démocratique du Congo. C’est un choix à faire. Ou disparaître.

Au-delà du sommet de Nairobi

Le Pacte sur la paix, la stabilité et le développement a été signé... Tu parles !

ALORS MESSIEURS, AVEZ-VOUS TROUVE UNE SOLUTION POUR ENVOYER NKUNDA BATWARE A LA CPI ?

Related Posts with Thumbnails
Posté par Losako à 20:48 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires sur LA RDC : LA PLAQUE TOURNANTE...les enjeux sont économiques... LIKOPA ESIMBI (?)

Nouveau commentaire