LOSAKO

Le porte-voix de tous ceux qui cherchent vainement dans quel forum de ce monde, ils peuvent se faire entendre.. Oui, je veux donc parler au nom de tous les « laissés pour compte » parce que « je suis homme et rien de ce qui est humain ne m’est étranger ».

17 décembre 2006

L'Afrique du sud POMPIER PYROMANE: Dossier Nkunda-batware - Pretoria prête à offrir sa médiation

H_E_Paul_20Kagame_20with_20H_E_Thabo_20MbekiLes combats qui opposent les soldats fidèles au général déchu Laurent Nkunda aux troupes loyalistes dans le Nord-Kivu, continuent à défrayer la chronique. L'Afrique du Sud se dit prête à offrir sa médiation, en vue de rétablir la paix dans cette province de l'Est de la RDC.

L'Afrique du Sud se dit « prête à offrir sa médiation » sur le dossier du général déchu Laurent Nkundabatware qui a repris les hostilités au Nord-Kivu. La déclaration a été faite à la presse, le 13 décembre dernier, par le ministre sud-africain des Affaires étrangères lors de son passage éclair à Kinshasa.

Pour le chef de la diplomatie sud-africaine, « tout conflit a toujours abouti par une négociation ». C'est dans ce contexte que son pays veut aider Kinshasa à trouver une solution au conflit armé qui a refait surface au Nord-Kivu où les soldats fidèles à Laurent Nkunda s'affrontent aux troupes loyalistes depuis novembre 2006.

Dans un passé récent, le Comité international d'accompagnement de la transition en RDC (Ciat), avait abondé dans le même sens, en proposant une solution politique au cas Nkunda. La même proposition a été suggérée dernièrement par le vice-président de la République en charge de la Commission politique, défense et sécurité, Me Azarias Ruberwa.

S'entretenant à Brazaville avec le chef de l'Etat du Congo et président en exercice de l'Union africaine, l'homme d'Etat congolais avait émis le voeu de voir le problème de Nkunda se régler de façon « pacifique et politique ».

Cet avis n'est pas celui du gouvernement congolais qui refuse toute négociation avec un dissident qui est sous le coup d'un mandat d'arrêt international. De passage dans cette province de l'Est de la République démocratique du Congo, le ministre de l'Intérieur, Denis Kalume n'a pas caché la position du gouvernement congolais sur ce dossier. « Niet, Kinshasa est catégorique et refuse de négocier avec Laurent Nkunda », a précisé à ce sujet le ministre de l'Intérieur. Qui a d'ailleurs indiqué qu'un ultimatum a été lancé à l'endroit du général dissident.

Comme on peut le constater, les violons ne semblent pas s'accorder autour du sort réservé à cet ancien officier des Forces armées de la République démocratique du Congo. Mais que faire parce que les populations civiles en paient les frais ? Comment arriver à une solution salutaire ?

La balle est dans le camp du gouvernement congolais qui doit tout mettre en oeuvre, en vue de rétablir l'autorité de l'Etat dans cette partie du pays. Compte tenu de la complexité de ce dossier, la communauté internationale est priée d'aider Kinshasa à trouver une solution durable à ce problème. La volonté exprimée par Pretoria semble encourageante.

Related Posts with Thumbnails
Posté par Losako à 18:38 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires sur L'Afrique du sud POMPIER PYROMANE: Dossier Nkunda-batware - Pretoria prête à offrir sa médiation

Nouveau commentaire