LOSAKO

Le porte-voix de tous ceux qui cherchent vainement dans quel forum de ce monde, ils peuvent se faire entendre.. Oui, je veux donc parler au nom de tous les « laissés pour compte » parce que « je suis homme et rien de ce qui est humain ne m’est étranger ».

15 décembre 2006

Gouvernement : Gizenga : viendra, viendra pas ?

Selon le Secrétagizenga_secretaireire permanent adjoint de l’AMP, Lambert Mende Omalanga, un minimum de conditions retarde la nomination du Premier ministre. Il faut attendre le prononcé de la Cour suprême de justice sur la constitutionnalité du Règlement Intérieur de l’Assemblée nationale, l’élection des membres du Bureau définitifs et l’identification de la coalition majoritaire.
Les militants et sympathisants du PALU sont impatients de fêter la nomination du Patriarche Antoine Gizenga aux fonctions de Premier Ministre de la RDC. Un morceau de pagne utex qui va servir d’uniforme circule dans toutes les Cellules du parti. On fait des économies pour se procurer une pièce d’étoffe. Pas question de rater la fête. Chaque matin, jeunes et vieux exécutent quelques pas de danse, question de s’entraîner. Tout se fait dans la stricte discipline qui caractérise depuis des décennies le Parti Lumumbiste Unifié.

Seulement voilà, les gizengistes trouvent l’attente longue, voire très longue. Heureusement pour eux que la direction du parti dépêche régulièrement des cadres intermédiaires pour tenir informer les militants de l’avancement des discussions sur le partage des postes de responsabilité entre les alliés du Président Joseph Kabila. Sinon, les spéculations iraient bon train. Néanmoins, on se pose des questions.

Pourquoi le jour J tarde à venir ?

Lambert Mende Omalanga, Secrétaire Permanent Adjoint de l’AMP, a répondu à la question hier jeudi 14 décembre. Mende, qui court derrière le perchoir de l’Assemblée nationale en raison de son appartenance géographique (le Centre), estime qu’il n’est point nécessaire d’être pressé. Le Premier ministre viendra. Mais, il faudrait qu’un minimum de conditions soit réuni. La première difficulté à relever est que le Président Kabila n’a pas encore un interlocuteur valable à l’Assemblée nationale. Allusion faite au Bureau définitif qui n’est pas constitué.

Nonobstant les appétits gloutons des politiciens à gérer, il existe des raisons objectives qui retardent la mise sur pied du Bureau. Le Règlement Intérieur de l’Assemblée a été introduit, après son adoption par les députés, à la Cour Suprême de Justice. La Cour doit se prononcer si ce Règlement est conforme à la Constitution de la République. Bien plus, il y a la requête du MLC contre quelques dispositions du fameux Règlement, 2éme force politique du pays à l’issue des élections générales, le MLC reproche à l’AMP de vouloir faire de l’Assemblée une caisse de résonance à la solde du Gouvernement. Ce n’est qu’après le prononcé de la Cour que la plénière élective des membres du Bureau sera convoquée. On pourra alors identifier juridiquement la majorité, conformément à l’article 78 de la Constitution.

Combien de temps cela va encore durer ?

Selon la loi, la mission de l’Informateur dure trente jours. Une petite arithmétique, on se rend compte que le Gouvernement ne sera pas installé avant la mi-janvier 2007. Mais le Chef de l’Etat a son calendrier, à lui de jouer.

Related Posts with Thumbnails
Posté par Losako à 18:24 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires sur Gouvernement : Gizenga : viendra, viendra pas ?

Nouveau commentaire