LOSAKO

Le porte-voix de tous ceux qui cherchent vainement dans quel forum de ce monde, ils peuvent se faire entendre.. Oui, je veux donc parler au nom de tous les « laissés pour compte » parce que « je suis homme et rien de ce qui est humain ne m’est étranger ».

03 décembre 2006

AMP - UN : la bipolarisation est effective

politique de la République démocratique du Congo est maintenant claire et ne prête plus à confusion. Après les élections présidentielle, législatives et provinciales, l’Alliance de la majorité présidentielle et l’Union pour la Nation constituent désormais les deux forces politiques du Congo Kinshasa. En termes de partis politiques, il s’agit du PPRD et du MLC. Viennent ensuite le MSR, le Palu, l’Udemo et le RCD.

La Commission électorale indépendante, CEI, a rendu publics les résultats provisoires des élections provinciales. Celles-ci, souffrez que nous le rappelions, se sont déroulées en même temps que le second tour de l’élection présidentielle, le 29 octobre 2006.

Au terme de la publication des résultats de ces élections provinciales, 632 députés provinciaux ont été élus sur les 13.475 candidats. Ils ont un mandat de cinq ans renouvelable et auront l’obligation politique d’élire les sénateurs. Vote qui interviendra le 7 janvier 2007. Ils éliront également les gouverneurs et vice-gouverneurs de province. Parmi les 632 députés, il y a lieu de relever que 43 sièges sont occupés par des femmes contre 40 indépendants.

Avec ce retour de la démocratie à la base, il est important de souligner que la tâche des députés provinciaux est immense. Certes, ils se chargeront de contrôler l’Exécutif provincial avec un droit de regard sur l’exécution du budget provincial. Mais avec ce développement auto- centré, il revient aux députés provinciaux de susciter une nouvelle impulsion par une conscientisation tous azimuts des populations locales. En d’autres termes, ils seront tenus pour responsables de l’échec de tout programme de développement national, partant de la lutte contre la population.

DEUX FORCES POLITIQUES

La publication des résultats des élections provinciales nous place ainsi devant une réalité politique inéluctable. L’Alliance de la majorité présidentielle et Union pour la Nation sont désormais les deux forces politiques de la République démocratique du Congo.

En effet, ces deux forces politiques accusent le plus grand nombre de députés tant à l’Assemblée nationale que dans les provinces. Selon des éléments en notre possession, l’Alliance de la majorité provinciale compte 295 députés nationaux contre 182 à l’Union pour la Nation sur toute l’étendue de la République démocratique du Congo. Le Rassemblement congolais pour la démocratie, RCD, viendrait en troisième position avec 42 députés provinciaux suivis du Camp de la Patrie 19, le Palu 12 et l’Udemo. Le reste des sièges, au total 77, sont à répartir avec les autres formations politiques ainsi que les indépendants.

Certes, ce n’est pas encore tout à fait la bipolarisation politique, mais l’on n’est pas vraiment loin de cette vérité. Le jeu politique sera par conséquent dirigé et mené par l’AMP et l’UN. D’autres diraient, entre le PPRD et l’UN. Reste à savoir pendant combien de temps durera la cohésion au sein de ces deux plates-formes. Ou au sein de la majorité et l’Opposition.

Related Posts with Thumbnails
Posté par Losako à 22:15 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires sur AMP - UN : la bipolarisation est effective

Nouveau commentaire