LOSAKO

Le porte-voix de tous ceux qui cherchent vainement dans quel forum de ce monde, ils peuvent se faire entendre.. Oui, je veux donc parler au nom de tous les « laissés pour compte » parce que « je suis homme et rien de ce qui est humain ne m’est étranger ».

15 novembre 2006

Les naissances rapprochées favorisent le " sanga " dans le couple...FIDÉLITÉ OBLIGE !

al_danLa plupart des gens s’accordent à dire que le sanga est une maladie causée par l’infidélité de l’un des conjoints, c’est à dire le fait que l’un d’entre -eux s’adonne à des rapports sexuels hors du toit conjugal. D’autres pensent par contre qu’elle est favorisée par des naissances trop rapprochées d’une femme. Cette deuxième assertion est de plus en plus soutenue par des milieux proches de la médecine traditionnelle qui conçoivent très mal un espacement d’une année, parfois même de quelques mois.

En effet, dans les pays en développement comme en Occident , la santé de la reproduction fixe à au moins deux ans l’écart de naissance entre deux enfants. Dans l’entendement de ce programme sous tutelle du ministère de la santé, cet écart permet à la femme de reconstituer ses cellules. Ce programme part de l’idée selon laquelle une femme perd beaucoup de sang en mettant au monde, sans compter que ses cellules se détruisent pendant cette période, fragilisant ainsi son corps.

C’est invraisemblable de penser qu’une femme dont le corps ne s’est pas encore reconstituer puisse concevoir de nouveau. Cette situation ne peut pas seulement nuire à son corps encore fragile, mais aussi déclencher une maladie qui peut entraver le développement normal de sa progéniture.

Ce n’est un secret pour personne que tout enfant qui sent l’attention de sa mère lui échapper, se rétracte automatiquement . Il crée dans ce cas là un système de défense susceptible de le protéger contre cette invasion et récupérer sa première place. En effet, à chaque fois qu’une femme met au monde elle protège son enfant contre vents et marées. Si les circonstances font qu’elle se retrouve de nouveau enceinte, c’est le bébé qui accapare toute son attention. Malheureusement, celui qui a vu le soleil le premier ne voit pas les choses de la même manière.

Dès ce moment la frustration de l’enfant se manifeste par des symptômes tels que la pâleur ou sécheresse de la peau, des fortes fièvres intermittentes, une diarrhée continue et l’amaigrissement du corps.

Pour sauver l’enfant atteint de sanga, les tradipatriciens proposent aux familles concernées de mélanger les onglets, les poils pubiens et les poils des aisselles des deux partenaires, le tout accompagné d’une poudre dans un nœud, que l’on met autour des hanches de l’enfant. Dans la plupart des cas, on conseille aux parents d’attendre que le fil se casse soi-même, signe que l’esprit possesseur de sanga a quitté le corps de l’enfant. Au de là de tous ces conseils susmentionnés, les parents doivent avant tout protéger leur enfants. Les aimer de la même façon, en commençant par espacer leur naissance afin que l’un ne se sente pas en danger avec l’arrivée de l’autre.

Related Posts with Thumbnails
Posté par Losako à 19:29 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires sur Les naissances rapprochées favorisent le " sanga " dans le couple...FIDÉLITÉ OBLIGE !

Nouveau commentaire