LOSAKO

Le porte-voix de tous ceux qui cherchent vainement dans quel forum de ce monde, ils peuvent se faire entendre.. Oui, je veux donc parler au nom de tous les « laissés pour compte » parce que « je suis homme et rien de ce qui est humain ne m’est étranger ».

14 novembre 2006

TOZA NA SYSTEME YA ETSOUBELE...ETSOU, ETSOU, ETSOUBELI MALU MALU

« Je dis fermement non, et non à toute manœuvre qui mettrait en cause le libre choix, transparent et démocratique du photo_fichier_36peuple congolais. Nous savons que le président sortant, dans beaucoup de coins, n’a pas les résultats qu’on essaie de faire sortir comme on a fait au premier tour. Je demande également à la communauté internationale de s’abstenir de toute tentative d’imposer au peuple congolais celui qu’il n’a pas choisi comme son président. Toute tentative de ce genre serait un acte grave d’irresponsabilité et pourrait entamer et hypothéquer tout ce qui fait le prestige et la fierté de l’Occident. Je dis non à toute tentative d’imposer au peuple congolais un candidat devant juste satisfaire les appétits gloutons et prédateurs de ces commanditaires étrangers».

« Je suis très inquiet, parce que je vois que les choses ne se déroulent pas comme elles devraient se dérouler. La chose la plus importante, la publication des résultats des élections. Mais il me semble qu’il y a déjà des manœuvres. Des résultats que nous connaissons de plusieurs coins de la République ne sont pas les résultats qu’on semble essayer de publier. Nous savons que le président sortant, dans beaucoup de coins, n’a pas les résultats qu’on essaie de faire sortir cette fois, comme on l’a fait au premier tour. Alors que nous avions dit que nous voulons des élections libres, transparentes et démocratiques. Et ce n’est pas cela qui se manifeste. Moi, personnellement comme pasteur, je n’accepte pas le mensonge. Il faut la vérité, la vérité des urnes. L’abbé Malumalu doit se conformer au verdict des urnes. Il ne peut pas se permettre qu’on falsifie le verdict des urnes. Après la publication du premier tour, il y a eu des bagarres, des affrontements, il y a eu des morts. Et c’est cela que je refuse. Je ne veux pas des morts inutiles dans mon pays. Ce que nous voulons, c’est la paix».

Réaction de l’abbé Malumalu

« Je dois d’abord dire que je suis étonné par cette déclaration, d’autant plus que je sais que le cardinal n’a même pas participé aux élections. Là, je trouve que c’est une déclaration dangereuse qui ne reflète pas la réalité. Nous sommes en possession des procès-verbaux de compilation venant de différents centres locaux de compilation, signés par les deux parties et qui vous indiquent clairement qu’il n’y a pas de problèmes.

Nous avons eu des réclamations venant du vice-président Bemba. On a reçu cinq requêtes. On a déjà examiné deux de ces requêtes et les trois autres, on va les achever. La contre – vérification a montré que ce que la CEI a affiché était conforme à la réalité. Donc, jusqu’à présent on a aucune preuve pouvant nous dire le contraire. Tout se fait dans la transparence ».

Et comment expliquez-vous que dans le Kivu et le Katanga et dans certains bureaux de vote que les taux de participation aient dépassé les 100% ?

Related Posts with Thumbnails
Posté par Losako à 20:34 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires sur TOZA NA SYSTEME YA ETSOUBELE...ETSOU, ETSOU, ETSOUBELI MALU MALU

Nouveau commentaire