LOSAKO

Le porte-voix de tous ceux qui cherchent vainement dans quel forum de ce monde, ils peuvent se faire entendre.. Oui, je veux donc parler au nom de tous les « laissés pour compte » parce que « je suis homme et rien de ce qui est humain ne m’est étranger ».

14 novembre 2006

Bemba est en tête du second tour de la présidentielle

jpLe tableau de relevé des tendances, publié par le bureau informel de compilation, sous l’égide de l’Union pour la nation (UN),  place le candidat Jean-Pierre Bemba Gombo en tête du second tour des présidentielles du 29 octobre dernier avec 51, 33 % contre 48,67 % pour le président sortant Joseph Kabila. Ces chiffres, datés du 7 novembre, portent sur 8 841 627 voix compilées et couvrent l’ensemble du territoire national. Le bureau informel est composé d’experts africains et congolais, capables de fournir un travail « minutieux », selon ses initiateurs, pour la « crédibilité des élections dans la transparence ». D’après ce bureau, le leader du MLC s’impose dans six provinces (Kinshasa avec 68,76 %, Bas-Congo avec 76,33 %, Bandundu avec 67,13 %, Equateur avec 96,93 %, les deux Kasai avec respectivement 77,04 % au Kasaï oriental et 87,07 % au Kasaï occidental) et fait des percées remarquables dans la province orientale et au Katanga avec respectivement 27,62 % et 10,13 %. Joseph Kabila s’adjuge les deux Kivu (96,40 % au Nord et 98,16% au Sud), le Katanga (89,87 %), le Maniema (91,50 %) et la province orientale (72,38 %). Mais selon les données compilées par l’AFP, à partir des résultats de 156 des 169 circonscriptions de la RD Congo publiés sur le web de la Commission électorale indépendante (CEI), Joseph Kabila l’emporterait avec 59,6 % contre 40,4 % à son challenger. Cette source précise qu’il s’agit de plus de 90 % d’inscrits. Pour elle, comme pour la plupart des gens, la messe semble dite. L’avance prise par le candidat Kabila est « irrattrapable », écrivait le quotidien bruxellois « La Libre Belgique » daté lundi 13 novembre. « La manipulation semble provenir des taux des votants anormalement élevés à l’Est pour créditer au président sortant un avantage substantiel en nombre de voix » analyse un expert. Mais Jean-Pierre Bemba se dit serein. Dans un message radiodiffusé lundi soir, il a réitéré sa position antérieure de « n’accepter que la vérité des urnes ». Dans le cas contraire, il invite le peuple à « se prendre en charge ».

Related Posts with Thumbnails
Posté par Losako à 13:19 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires sur Bemba est en tête du second tour de la présidentielle

Nouveau commentaire