LOSAKO

Le porte-voix de tous ceux qui cherchent vainement dans quel forum de ce monde, ils peuvent se faire entendre.. Oui, je veux donc parler au nom de tous les « laissés pour compte » parce que « je suis homme et rien de ce qui est humain ne m’est étranger ».

31 octobre 2006

Les prémices de la triche...LE PEUPLE CONGLAIS DOIT RESTER VIGILANT!

BureaudevoteComme l’APARECO l’avait prévenu depuis le début du processus électoral en 205, l’ampleur de fraude et de tricherie au second tour a été plus fragrante qu’au premier tour du scrutin. Peut-être que c’est plutôt la vigilance accrue de toute la population qui mis en exergue cette pratique qui a caractérisé aussi le premier tour du scrutin ! En attendant d’enregistrer tous les témoignages à travers le pays, relevons quelques cas qui présagent de l’ampleur de cette tricherie :

KINSHASA

: Plusieurs cas de fraude ont été signalés. Christophe MUZUNGU s’est illustré par une tentative de corruption à BARUMBU où ses gardes ont été obligés de tiré sur les jeunes congolais en colère qui tentaient de le maîtriser pour le corriger. Plusieurs cas de fermeture prématurée des bureaux de vote ont été signalés, et les électeurs ont été chassés par des militaires, comme à SELEMBAO (Camping) par exemple et ce, malgré la décision de la CEI de prolonger l’heure de la fermeture des bureaux de vote à cause de la pluie diluvienne qui s’est abattue sur la capitale. Dans certains bureaux de vote, on a refusé de donner des macarons aux témoins de l’UN pour assister au vote.

BASANKUSU

: La découverte des urnes bourrées d’avance avec des bulletins en faveur de KABILA a provoqué des échauffourées dans deux bureaux de votes entre la population et les milices de KABILA.

LISALA

: Il y eut le même scénario. La vigilance de la population a décelé le bourrage des urnes avec des noms des ressortissants de l’Est en faveur de J. KABILA. Les miliciens de KABILA ont ouvert le feu parmi la population ! On y compte plusieurs blessés.

BUMBA

: trois bureaux de vote ont été saccagés par la population en colère, parce qu’elle venait de découvrir, grâce à la vigilance des jeunes, que des urnes avaient été déjà bourrées avec des bulletins remun_blesse_11juilletplis en faveur de J. KABILA. Devant l’insistance des jeunes congolais décidés à vider les urnes, les miliciens policiers de J. KABILA ont ouvert le feu. Il y eut 2 morts et plusieurs blessés graves parmi la population. La CEI a reprogrammé les élections pour mardi 1° novembre pour la ville de BUMBA!

MBANDAKA

: Le Général ETUMBA a traqué les patriotes congolais qui vigilaient contre les fraudes et a procédé même à l’arrestation de quelques jeunes irréductibles.

ITURI

: Les militaires ont carrément empêchés la population de voteViolence_002r.

BANDUNDU

: Malgré les cas de bourrage des urnes, les premières évaluations de la nuit signalent le refus catégorique de la population de suivre les mots d’ordre de GIZENGA concernant le report des voix en faveur de KABILA. La station BBC a même confirmé cette tendance après la fermeture des bureaux de vote à KIKWIT.

BAS-CONGO

: Des cas des urnes bourrées ont été signalés.

KASAI

: Plusieurs cas de fraude, d’intimidation et de corruption par les militaires et les dignitaires de l’AMP. Tel le cas de Philippe FUTA qui a été surpris en flagrant délit de corruption en compagnie d’un autre responsable de la MIBA. Il y a eu un déplacement massif des électeurs dans ces provinces. Malgré la neutralité prônée par TSHISEKEDI, le peuple a tranché pour prendre ses destinées en main en se rendant massivement aux urnes pour voter en faveur de l’UN.

Ce lundi soir, les services de presse de l’APARECO seront en possession des estimations générales des résultats de vote à travers toute la République, selon les données provenant directement des PV des témoins de vote.

En attendant, quelques signes inquiétants méritent d’être portés à l’intention de l’opinion nationale et internationale. Certains membres des familles des soldats malawites qui sont basés à Kisangani ont téléphoné à leurs amis congolais de la diaspora pour leur exprimer leurs inquiétudes. Car leurs frères en faction à Kisangani sont inquiets du message reçu de leur hiérarchie à Kinshasa, les prévenant de se tenir prêts pour une probable confrontation avec la population et avec l’armée de MLC à l’annonce de la victoire de J. KABILA !

Pendant que les élections se déroulaient encore et avant même la fermeture des bureaux de vote, la télévision belge avait déjà annoncé, on ne sait sur quelle base, l’avance de J. KABILA sur son rival !

Un grand signe d’encouragement et d’espérance cependant est le grand réveil du peuple congolais qui s’est confirmé une fois de plus ! La vigilance du peuple congolais a été sans faille, et sa détermination à en finir une fois toute avec l’occupation a été intransigeante ! C’est la population, et particulièrement les jeunes qui ont traqué les imposteurs et leurs complices jusqu’à les débusquer de leurs terriers !

Le peuple congolais doit rester très vigilant, parce que nous entrons dans la phase la plus délicate du processus où la force de la manipulation peut tout faire basculer ! Les cadres de l’UN doivent rester concentrer sur le processus du dépouillement et surtout de la transmission des résultats des bureaux de vote, car c’est là que tout va se jouer.

L’œil du Patriote.

Related Posts with Thumbnails
Posté par Losako à 09:03 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires sur Les prémices de la triche...LE PEUPLE CONGLAIS DOIT RESTER VIGILANT!

Nouveau commentaire