LOSAKO

Le porte-voix de tous ceux qui cherchent vainement dans quel forum de ce monde, ils peuvent se faire entendre.. Oui, je veux donc parler au nom de tous les « laissés pour compte » parce que « je suis homme et rien de ce qui est humain ne m’est étranger ».

30 octobre 2006

Tendances: Résultats partiels coude à coude Bemba - Kabila

_29_congofin_epa

Le compte à rebours a commencé...

Les Kinois malgré la pluie, ont voté massivement dans l'après midi. En sortant des bureaux de vote, ils chantaient << IGWE président! >>

Kinshasa a été balayée par une pluie torrentielle qui a découragé les électeurs à aller voter. Des témoins affirment que certains bureaux étaient littéralement inondés et le matériel inutilisable.  Ce n’est qu’à partir de 11 heures qu’une certaine activité a été observée. L’autre observation : l’engouement du premier tour n’était pas au rendez-vous. Selon des sources, on a observé une faible participation notamment dans la partie orientale du pays. Au Kasaï oriental, on note une forte mobilisation. A Bukavu, le président sortant Joseph Kabila était néanmoins en tête, Jean-Pierre Bemba Goma, caracolait, lui, à Goma. Ces informations ne sont que des indications qui restent à confirmer. Plus alarmants, certaines sources laissent entendre qu’un lot de 6.000 bulletins de vote a été découvert dans la province du Bas-Congo. « Ces bulletins  viennent de l’Angola», a déclaré un correspondant particulier joint au téléphone à Matadi. Notons que depuis vendredi 27 octobre, des soldats angolais ont pris « discrètement » position dans les points stratégiques à Kinshasa « afin d’appuyer la police congolaise », a annoncé la RTBF. Nul ne sait si ce déploiement des troupes angolaises procède d’un accord intergouvernemental ou d’un « deal privé» entre l’homme fort de Luanda et Kabila. Celui-ci a effectué récemment un voyage éclair dans ce pays voisin. « On se demande bien si l’Angola est venu à la rescousse du processus électoral ou de l’individu Joseph Kabila. Aucun Congolais ne tolérera une ingérence angolaise dans les affaires politiques », a estimé un membre du cartel « Union pour la Nation » en relevant au passage que l’exécutif congolais ne s’est plus réuni depuis belle lurette. Un « pasteur » a été tué dimanche à Bumba, dans la province de l’Equateur. L’incident a éclaté après qu'un président de bureau de vote eut été découvert en possession de "bulletins pré-remplis en faveur de Joseph Kabila"

Related Posts with Thumbnails
Posté par Losako à 02:12 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires sur Tendances: Résultats partiels coude à coude Bemba - Kabila

Nouveau commentaire